ActualitésSociété

NÎMES Découverte du vignoble : un week-end fascinant

(Photo Anthony Maurin).

Le plus méridional des vignobles de la Vallée du Rhône, parfois surnommé Rhône côté sud, s’étend en pentes douces au sud-est de la capitale gardoise, c'est l'AOC des Costières de Nîmes.

Du 17 au 19 octobre, plus de 200 activités festives et insolites au cœur des vignes de 12 destinations Vignobles & Découverte sont à faire et refaire. Limités au nord par la vallée du Gardon, plateaux et coteaux s’étirent sur 40 kilomètres vers la plaine basse du Petit Rhône et jusqu’aux limites des marais de la Petite Camargue. Pour mieux vous rendre compte de l'étendue et de la qualité de ce vignoble qui a fait d'énormes efforts en termes de qualité, n'hésitez pas et foncez car vous pourriez bien être surpris...

Une journée d’immersion au cœur de l’appellation Costières de Nîmes et du patrimoine de la cité romaine de Nîmes sera bientôt organisée. Dégustations, gastronomie, cours d’œnologie, musique, art contemporain, on pousse la porte de cette "Maison toquée" pour une journée haute en couleur. Entre 11h et 18h, un verre de dégustation à la main, les joyaux patrimoniaux de la ville de Nîmes, encore tenus secrets, seront dévoilés.

Au programme de cette journée de découverte œno-gastronomiques et culturelles, des rencontres avec plus de 20 vignerons autour d’assiettes-dégustation bistronomiques, et bien plus encore... Le petit plus ? La présence d’ateliers découverte ludiques animés par un sommelier !

Les vignobles labellisés "Vignobles et Découvertes" se dévoileront donc pour un "Fascinant week-end". Le sud de la Vallée du Rhône et les Costières de Nîmes sont les invités de cette sixième édition. L'appellation s'étend sur 4 500 hectares entre Nîmes et Camargue. Un vignoble en trois couleurs pour un week-end sur mesure à composer entre rencontres vigneronnes, belles adresses et hébergements d'exception.

Dates et horaires samedi 19 octobre, entre 11h et 18h. Le week-end fascinant.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité