ActualitésCultureSociété

SAINT-GILLES Une journée des pèlerins spectaculaire

Arlésiens, Tolédans, Languedociens et corses défileront ensemble le samedi 31 août.

Saint-Gilles Pélerinage (photo archives Ville de Saint-Gilles)

Au croisement des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France, avec son abbatiale inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, la ville de Saint-Gilles organise chaque année une grande fête en l’honneur des pèlerins. Cette fois, le rendez-vous s’annonce particulièrement spectaculaire car des représentants de la ville espagnole de Tolède, en visite sur les traces du roi Wamba, ainsi qu’une délégation de Corses sont annoncés.

Arlésiennes, Tolédans, Languedociens et Corses défileront ensemble, le samedi 31 août, dans les rues de la ville, pour le plaisir de tous. "Si les pèlerins des Chemins de Saint-Gilles sont de moins en moins nombreux à marcher pendant une ou deux semaines, les pèlerins d’un jour au départ de Bouillargues sont de plus en nombreux à s’acheminer vers Saint-Gilles pour la fête traditionnelle", remarque Noëlle Morcillo présidente de l’association Accueil et traditions à Saint-Gilles. C’est elle qui raconte le mieux les débuts de la Journée du pèlerinage organisée à Saint-Gilles depuis 1965 avec seulement une vingtaine de participants, manifestation qui s’est étoffée au fil des ans avec la participation de nombreux Belges (Saint Gilles est très honoré là-bas), d’Allemands (le jumelage avec Abensberg est né après une de ces Journées), de Catalans et d’Italiens. Jusqu’à voir naître, en 1998, la Maison des pèlerins, qui accueille les marcheurs de mars à octobre, tout près de l’abbatiale grâce à l’association Les Chemins de Saint-Gilles. 

Le Roi Wamba et l'ermite Saint Gilles

Cette fois, ce sont des habitants de la ville espagnole de Tolède qui vont faire de cette Journée des pèlerins 2019 un événement tout en magnificence. La cathédrale de Tolède (ancienne capitale du royaume wisigoth dont la Septimanie était la province orientale), elle aussi classée au patrimoine mondial de l’Unesco, possède encore les restes du roi Wamba, roi wisigoth qui aurait découvert l’ermite Gilles lors de son expédition en Septimanie pour mater la révolte du duc Paul. Lequel ermite aurait sauvé une biche d’une flèche mortelle (d’où les armoiries de la ville de Saint-Gilles qui représentent une biche blessée), impressionnant Wamba au point de susciter la création de l’abbaye dont Gilles serait ainsi devenu l’abbé. 

Des liens se tissent

Lors du retour des reliques de saint Gilles en 2016, la municipalité (11 conseillers guidés par Eddy Valadier) fut invitée par le chapitre tolédan à assister aux fêtes du Corpus Christi et à venir voir les reliques du roi Wamba. C’est alors que se sont approfondis les contacts, voire les amitiés (archevêque, chanoines, municipalité de Tolède, confréries ou encore milieu universitaire) et c’est tout naturellement que les Tolédans viennent cette fois en visite. Ils seront accueillis par le maire mais aussi par son adjointe à la Culture et au Tourisme, Berthe Perez, cheville ouvrière de la rencontre aux côtés de Jacques Michaud, professeur émérite de Droit et président de l'association des amis de l'abbaye de Fontcaude. 

Messe, défilé et concert

Coeur de la vie historique et religieuse de la ville, l’abbatiale sera bien sûr au centre de la fête : elle accueillera une messe le samedi 31 août à 18h, ainsi qu’un concert du Choeur grégorien de Paris le Dimanche 1er septembre. Mais c’est le cortège à travers la ville, depuis la porte des Maréchaux jusqu’à l’abbatiale, qui sera le vrai temps fort de l’évènement : Tolédans, Languedociens, Corses et même Arlésiennes seront présents pour un défilé en costumes traditionnels, dans des rues décorées de fleurs fuschia comme à Tolède (par l’association Saint-Gilles, ville fleurie). 

C’est donc une véritable fête, européenne, populaire et ouverte à tous qui s’annonce pour le dernier week-end du mois d’août à Saint-Gilles. Le tout, en pleine fête votive… de la saint Gilles, bien évidemment ! (Du 28 août au 1er septembre, programme sur www.saint-gilles.fr/fete-votive-de-la-saint-gilles) 

Horaires à retenir : Samedi 31 août à 17h15 : départ du défilé en costume depuis la porte des Maréchaux, messe à 18hDimanche 1er septembre à 17h30 : concert du Choeur grégorien de Paris (gratuit, dans la limite des places disponibles)

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité