A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce jeudi 5 septembre

L'essentiel de l'actualité sportive gardoise en cinq infos !

NÎMES OLYMPIQUE

Un nouveau rappel à l'ordre. Ce mercredi soir, la Commission de discipline de la LFP s'est réunie. Le Nîmes Olympique a écopé d'un rappel à l'ordre concernant des propos insultants tenus par ses supporters lors du match face à Monaco (2-2), disputé le 25 août dernier et non pas pour des chants à caractère discriminatoire comme nous l'annoncions la semaine dernière. Cette rencontre avait été marquée par l'intervention du capitaine Renaud Ripart venu échanger avec les Ultras nîmois. Il s'agit du deuxième rappel à l'ordre reçu par les Crocos après celui émis par rapport à la rencontre face à Nice (1-2). À noter également que la programmation de la 9e journée de Ligue 1 a été annoncée : Nîmes se déplacera à Lille, le dimanche 6 octobre à 15h.

Bienvenue au stade Renaud-Ripart. Le mardi 17 septembre (à 18h30), la Mairie de La Calmette va inaugurer le nouveau nom de son stade municipal, désormais baptisé stade Renaud-Ripart. L'attaquant du Nîmes Olympique sera présent pour dévoiler cette nouvelle plaque. Certains de ses coéquipiers devraient se déplacer pour participer à un match contre des U10, U12 et U13. Un lâcher de ballons biodégradables est également prévu. Un baptême qui rentre dans une volonté municipale de donner des noms de sportifs locaux aux bâtiments municipaux. Ainsi, dès dimanche, la Halle aux Sports sera nommée Philippe Debureau (ancien handballeur, directeur des sports à Nîmes métropole, NDLR) et les courts de tennis du nom de Virginie Razzano (ancienne tenniswoman).

Le retourné de Denkey contre Brest (Photo Anthony Maurin)

Denkey au top européen. C’est une des sensations nîmoises de ce début de saison. Kevin Denkey s’est distingué lors des deux dernières journées de ligue 1. À Monaco, en marquant sur son premier ballon et samedi dernier en réalisant un superbe retourné dans les dernières secondes face à Brest. La particularité du jeune nîmois se situe dans sa spectaculaire efficacité. En effet, l’international togolais n’a touché que six ballons à Monaco et un seul face à Brest. Au total cela fait deux buts marqués sur sept ballons touchés et en seulement 11 minutes. Un ratio d’un but marqué tous les 3,30 ballons touchés et toutes les 5'30 minutes. Ce qui, selon le spécialiste des statistiques Opta, n’a pas d’équivalent dans les grands championnats européens.

USAM

Le missile de Prandi. Pour son premier match de la saison, l'USAM s'est imposée 32-26 pour la 1e journée de Lidl Starligue. Un match marqué par un but assez rare inscrit côté nîmois. Lors de la dernière action de la première période, Nîmes obtient un coup franc à un peu moins de la ligne des neuf mètres. Le joueur est obligé de tirer direct. Elohim Prandi s'en charge et réussit à envoyer un missile dans le but d'Ivry en transperçant un mur composé de six joueurs. Une prouesse qui rappelle celle effectuée par le Danois Mikkel Hansen en demi-finale de l'Euro 2012 contre l'Espagne. Sauf qu'ici, après plusieurs ralentis, on peut voir que la pépite usamiste a perdu contact avec le sol au moment du tir. Cela n'empêche pas qu'il faut pouvoir la mettre dans cet angle. Jugez vous-même sur la vidéo ci-dessus.

Handball Bagnols Gard Rhodanien

L'effectif 2019/2020 du HBGR autour du président, Patrice Attard, et de l'entraîneu,r Dominique Clavié Biancamaria (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les présentations sont faites. L’équipe du Handball Bagnols Gard rhodanien pour la saison de Nationale 1 2019-2020 a été présentée, ce mercredi soir, à Bagnols. Les trois recrues : Maxime Moliner (en provenance d’Angers, ailier gauche), Maxime Le Petit (en provenance de Vitrolles, base arrière) et Maxime Aicardi (en provenance de Grenoble, gardien) étaient notamment de la partie. Les deux premiers Maxime sont opérationnels, alors que le troisième, Maxime Aicardi, qui s’est rompu les croisés en mars, reprendra la compétition en janvier. Le premier match de la saison sera tout sauf facile pour les Bagnolais qui se déplacent à Ajaccio le samedi 7 septembre à 16 heures.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité