Faits Divers

GARD Il sort de prison en juin pour violences conjugales et récidive hier

Un homme, âgé de 22 ans, n'a pas bien compris le message de la justice en avril 2019.

Au printemps dernier, il a été condamné par le tribunal correctionnel de Nîmes à 12 mois de prison dont 10 avec un sursis et une mise à l'épreuve. Il a donc effectué les deux mois ferme avant de sortir de détention en juin dernier. Pour les 10 mois avec sursis, il était suivi par un juge de l'application des peines.

Oui mais voilà, le compagnon est redevenu violent avec la même jeune femme qu'en avril dernier. Il n'aurait pas hésité à la frapper et à s'en prendre à une autre femme présente à ce moment-là. Les faits se sont déroulés au domicile du couple situé dans un village de la petite Camargue. Placé en garde à vue, jeudi, le mis en cause a été placé en détention provisoire, ce vendredi, conformément aux réquisitions du parquet de Nîmes. Il sera jugé mardi en comparution immédiate pour ces violences en récidive sur deux victimes.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité