A la uneActualitésSociété

DIMANCHE VILLAGES Un groupe scolaire tout neuf pour Saint-Nazaire

Le groupe scolaire Léona-Tribes de Saint-Nazaire a été inauguré vendredi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le groupe scolaire Léona-Tribes de Saint-Nazaire a été inauguré vendredi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le village de 1 200 habitants, situé entre Bagnols et Pont-Saint-Esprit, a inauguré son nouveau groupe scolaire vendredi.

Il y a quelques jours, les 130 élèves de Saint-Nazaire ont fait leur rentrée dans un tout nouveau groupe scolaire. 820 mètres carrés, 7 salles de classe, un bâtiment fonctionnel répondant aux dernières normes environnementales au cheminement en croix, qui regroupe à la fois l’école maternelle et l’école élémentaire. Une école qui ne conserve de l’ancienne que le nom. Le nouveau groupe scolaire s’appelle donc Léona-Tribes, du nom de cette ancienne institutrice et élue bagnolaise, « qui a par ses actions et son engagement donné sa vie au service des enfants du territoire », explique le maire de Saint-Nazaire Gérald Missour.

Il s’agit donc de la seule persistance de l’ancien établissement, devenu vétuste et délaissé au profit d’un nouveau bâtiment construit après consultation de la population sur le site de l’ancien stade de football, laissé à l’abandon. Il faut dire que c’était la seule solution pour voir le projet aboutir, « avoir ce foncier gratuit, sachant que la commune ne possède pas de biens fonciers et a des rentrées fiscales plus faibles que ses voisines », rappelle Gérald Missour.

73,4 % de subventions

Outre la gratuité du terrain, il a fallu à la commune des aides importantes de l’État et du Département. En tout, 73,4 % du montant des travaux proviennent de subventions. L’État, via la Dotation d’équipement des territoires ruraux, a mis 1,02 million d’euros et le Département 229 000 euros. La commune a quant à elle emprunté les 453 000 euros manquants pour boucler le projet, qui se monte à 1,7 million d’euros hors taxes. L’Agglo du Gard rhodanien a quant à elle participé, via ses fonds de concours, à l’équipement de la cour, notamment à la construction du city-stade de l’école, en mettant 26 000 euros.

Le groupe scolaire Léona-Tribes de Saint-Nazaire a été inauguré vendredi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

De quoi inspirer au Directeur académique Laurent Noé « un mot : la coopération » comme maître mot d’un projet « qui contribue à l’attractivité du territoire », souligne le président de l’Agglo du Gard rhodanien Jean-Christian Rey. « C’est le projet d’un mandat », soulignera le vice-président du Département Christophe Serre, « un bel outil », pour la sénatrice Vivette Lopez. Le député Anthony Cellier y verra quant à lui « un exemple parlant de l’engagement d’un maire pour sa commune. » Le sous-préfet d’arrondissement François Lalanne lancera quant à lui trois mots pour qualifier le projet, « continuité, équilibre et courage », avant d’affirmer que cette école était « un des plus beaux projets architecturaux » qu’il a inauguré dans ses fonctions.

Bref, une école à la fois belle et fonctionnelle, « qui lance le début d’une nouvelle aventure », avance Gérald Missour. Car le maire, parti pour se représenter en mars, a un projet en tête « qui va au-delà de l’école, à proximité du pôle médical et du futur petit centre commercial », et compte faire du site de l’ancienne école la place centrale d’un village qui, et c’est une curiosité, n’en a pas. En tout cas pas encore.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité