Actualités

NÎMES Le colloque « Droits et contentieux du nucléaire » fête ses 10 ans

Usine Areva sur le site de Marcoule. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Depuis 2009, le colloque « Droits et contentieux du nucléaire » de l’université de Nîmes permet l’échange entre universitaires français et internationaux et professionnels du secteur pour apporter un éclairage nouveau sur le nucléaire en abordant, à travers le prisme du droit, de multiples sujets : la sureté, la santé, l’environnement, la sécurité, la démocratie, les déchets, l’avenir de l’industrie...

À l’occasion de la Fête de la science, le site Vauban accueillera le dixième opus de ce colloque jeudi 10 octobre sur le thème de la recherche dans le domaine nucléaire mais aussi sur la recherche des alternatives au nucléaire.

Au programme après les allocutions de bienvenue par les officiels, dont Carole Delga, la présidente d'Occitanie, la matinée sera consacrée à la recherche sur l'énergie nucléaire et ses alternatives. Maryse Deguergue, professeur en droit public à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, assurera l'introduction et la modération des débats. Les participants sont nombreux : Nobuyuki Takahashi, professeur en droit administratif à l’université de Kokugakuin, « L’état du droit au Japon», Peng Chen, avocat au Barreau de Paris, et Gustavo Cerqueira, professeur en droit privé à l’université de Nîmes. L'après-midi sera dédiée à la recherche dans les domaines du nucléaire.

Le nucléaire, une expertise de l’université de Nîmes

Deuxième industrie du Gard derrière l’agroalimentaire, le nucléaire concentre près de 25 % des emplois directs auxquels s’ajoutent les emplois induits c’est à dire les emplois générés chez les sous-traitants, les fournisseurs et les prestataires de service. L’université de Nîmes a fait du nucléaire l’une de ses spécialités tant en matière de recherche que de formation notamment en raison de son caractère stratégique pour l’économie du territoire.

Le nucléaire est l’un des axes les plus anciens de l’équipe Chrome qui développe une recherche transdisciplinaire autour de la détection, de l'évaluation et de la gestion de risques chroniques et émergents. L'équipe s'appuie notamment sur un Observatoire des conflits dans le nucléaire civil (OCN UNÎMES) qui a pour mission d’observer, collecter, produire, analyser et diffuser des travaux relatifs aux conflits sur le territoire français et à leur mode de résolution et de régulation.

L’université propose également deux formations en lien avec cette industrie : la licence professionnelle mention "Métiers du démantèlement, du désamiantage, de la dépollution et des déchets" et le master risque environnement parcours, "Risques environnementaux et sûreté nucléaire" (RESNUC). Chaque année, les étudiants en 2ème année du master RESNUC organisent un forum d’échanges permettant de développer un débat éclairé autour des questions que soulève le secteur du nucléaire.

Xe Colloque « Droits et contentieux du nucléaire » : Nucléaire et Recherche. Jeudi 10 octobre de 8h30 à 18h. Site Vauban, Amphi A1. Entrée libre sous réserve des places disponibles. Consulter le programme complet.

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité