ActualitésEconomie

ALÈS Le campus du numérique Digit’Alès inauguré

Inauguration de Digit'Alès ce mardi matin. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Situé dans les locaux du Myriapole, baptisé Digit’Alès, le campus du numérique a été inauguré mardi matin.

« On reprend la barre à nouveau ». C’est par ces mots que le président d’Alès Agglomération, Max Roustan, a fait savoir qu’il comptait poursuivre son envie d’aller de l’avant en matière de numérique, et plus globalement en termes d’accompagnement des entreprises et d’accès à l’emploi.

Une vision unanimement partagée par les personnalités locales qui ont pris la parole lors de cette inauguration, que ce soit le conseiller régional, Fabrice Verdier, ou le sous-préfet d’Alès, Jean Rampon, qui a salué le sens de « l’anticipation » du patron de l’Agglo et de ses services.

Le vice-président d’Alès Agglomération en charge du numérique, Aimé Cavaillé, a pris le relais pour présenter ce nouvel espace qui a la « volonté de développer le numérique pour tous ». Ce campus du numérique est effectivement un lieu d’échanges et de rencontres entre les acteurs du secteur : start-up, étudiants, entreprises et formateurs… Tous sont réunis sur un seul et même site, celui du Myriapole.

Des formations de développeurs Web et à distance…

On y retrouve l’École régionale du numérique, portée par l’organisme de formation Simplon, qui fait sa quatrième rentrée et propose des formations de développeurs Web. Depuis 2016, 49 personnes ont suivi les 1 550 heures de formation et les premiers retours sont plus qu’encourageants : 80% des apprenants ont trouvé un emploi ou une formation dans les six mois. Le CNAM est également sur le site avec une licence STS mention informatique.

Un espace, appelé « tiers-lieu e-formation », permet depuis avril 2019 l’égalité d’accès à la formation et met à disposition 15 postes informatiques. 58 métiers dans le bâtiment, le commerce, le service (…) sont proposés dans 77 formations à distance. Situé au rez-de-chaussée du Myriapole, le « tiers-lieu e-formation » a été ouvert avec l’appui de la Région. En plus des cinq start-up situées au deuxième étage du bâtiment, le campus du numérique c’est aussi un espace de coworking, des bureaux partagés et un amphithéâtre de 180 places. Faut-il le préciser, l’ensemble du bâtiment est connecté en wifi très haut débit.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité