ActualitésSociété

CAMARGUE Movember : la moustache pour lutter contre les cancers masculins

"Faites pousser une moustache, sauvez un pote". En français dans le texte
"Faites pousser une moustache, sauvez un pote". En français dans le texte

Pour sensibiliser aux cancers masculins, l'opération Movember a lancé l'idée de proposer aux hommes de se faire pousser la moustache tout au long de l'avant dernier mois de l'année. Un défi relevé par des célébrités du monde entier et d'autres plus près de nous. 

L'association Cerhom, lancée par un oncologue de Gustave Roussy et parrainée par l'acteur Romain Duris, a lancé le premier centre d'écoute sur le cancer masculin. La Movember Foundation lutte pour la santé masculine à l'échelle mondiale. Née en Australie dans un pub de Melbourne, sa campagne « Movember » invite chacun à se faire pousser la moustache au mois de novembre pour sensibiliser son entourage et récolter des fonds.

Acteurs bénévoles

Le cancer de la prostate est le premier cancer en France par son incidence, et le cancer du testicule le premier cancer de l'homme jeune. Dans 95% des cas, si la maladie est diagnostiquée à temps, la guérison est au rendez-vous. Pour faire passer le message, de vrais acteurs se sont engagés bénévolement pour la cause : Philippe du Janerand, Frédéric Bouraly (« Scènes de ménage » sur M6), Hubert Saint-Macary, Bryan Trésor et Théo Bertrand de « Plus belle la vie », Khaled Alouach et Daouda Keita (« De toutes mes forces » au cinéma), l'animateur Benoit Chaigneau et l'acteur Théo Fernandez (« Les Tuche »).

Mais plus près de nous, politiques et institutionnels se joignent au combat et participent à la campagne. C'est le cas à Saint-Laurent d'Aigouze et au sein de la communauté de communes de Petite Camargue. Vous voulez des noms ? Vous aurez mieux, les participants nous ont promis des photos quand leur moustache sera fin prête à être immortalisée.

En attendant, messieurs, à vous de jouez en laissant pousser votre moustache et éventuellement en soutenant cette action par un don. Pour tout savoir et soutenir l'opération  : cliquez ICI

Véronique Palomar Camplan

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité