Faits Divers

GARD Vols et menaces de mort en série : « la terreur de Sommières » condamné

(Photo illustration Anthony Maurin).

Les victimes ne veulent pas témoigner contre lui, retirent les plaintes et craignent de le croiser dans la rue.

Un homme d'une trentaine d'années a écopé, mercredi après-midi, d'une année de prison. Il était poursuivi devant le tribunal correctionnel pour "vol", chez son ex-compagne dont il est séparé depuis plusieurs années et pour des "menaces de mort" à l'encontre d'habitants de Sommières qu'il croise dans la rue.

"Des personnes sont menacées d'être brûlées, étranglées. Vos menaces sont réitérées avec des victimes qui parfois ne se connaissent pas entre-elles, note le substitut du procureur de Nîmes. Pour le vol chez votre ex compagne, vous dites que vous n'y êtes pas et pourtant la caméra de vidéosurveillance de la ville prouve que vous mentez. Vous niez les évidences", poursuit la représentante du parquet de Nîmes qui réclame et obtient que "la terreur de Sommières", soit condamné à 1 an de prison et 300 euros d'amende.

Pour le prévenu, qui comparaît détenu et qui a déjà été sanctionné par la même juridiction pour des faits similaires, c'est le retour à la case prison.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité