ActualitésSociété

NÎMES Le petit hérisson conseille les parents d’enfants diabétiques

Au foyer Albaric, Le Petit Hérisson informait les parents désireux d'en savoir plus sur le diabète (Photo Anthony Maurin).

L'association gardoise Le Petit Hérisson proposait un samedi un peu spécial à destination de parents d'enfants diabétiques.

Le diabète est une maladie qui touche de plus en plus de Français et forcément de Gardois. Fléau sociétal insidieux, il se propage à la vitesse grand V. Entre l'obésité qui prend de l'ampleur et le sucre que l'on retrouve en masse dans les aliments préparés, même salés, la lutte contre cette maladie devient une cause national. Mais le diabète, qu'est-ce que c'est au juste ? Il se caractérise par une hyperglycémie chronique, c'est-à-dire un excès de sucre dans le sang et donc un taux de glucose (glycémie) trop élevé.

Une belle intervention sur le pancréas artificiel (Photo Anthony Maurin).

Après l'accueil des familles et la visite des stands préparés par des partenaires dévoués à la cause, les petits ont pu s'adonner à la réalisation d’œuvres en pâte à modelée ou encore à la décoration de boites pour le goûter. Des activités sportives avec des mini-olympiades. Un atelier culinaire, " Pâtissons avec Anissa ", menée par Anissa, spécialiste des gâteaux pour diabétiques faisait le pendant d'un autre atelier, celui de la sculpture sur fruits avec Rima.

L'atelier de sculpture sur fruits (Photo Anthony Maurin)

Une intervention du docteur Salet sur le thème " Le pancréas artificiel " a pu satisfaire un bel auditoire avant que le public n'entende le témoignage de Betty avec son " Maman et mon diab ". Des contrôles glycémiques et une expérience immersive avec un casque de réalité virtuelle en hypoglycémie servaient de réalités plus ou moins virtuelles.

Des stands d'information étaient accessibles (Photo Anthony Maurin).

Le goûter, à base de fruit bien présentés, a été réalisé par les enfants et offert par Le Petit Hérisson. Ensuite, l'intervention d'une diététicienne sur le " Diabète de type 1 et variété alimentaire " et le petit mot du hérisson ont laissé place à des échanges conviviaux.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité