Actualités

SALON MIAM Le succès des crêpes Malakoff

Au Salon Miam, Romain Chollier, gérant de l'entreprise Malakoff, met la main à la pâte. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Au Salon Miam, Romain Chollier, gérant de l'entreprise Malakoff, met la main à la pâte. Photo Tony Duret / Objectif Gard

À l'heure du dessert, et même à toute heure, les crêpes vendues sur le stand du chocolatier lozérien Malakoff partent comme des petits pains.

Les crêpes Malakoff sont incontestablement l'un des grands succès de cette 27ème édition du Salon Miam. Depuis vendredi, il faut s'armer de patience pour les savourer. Le crêpier du stand s'appelle Romain Chollier, et il n'est autre que le gérant de l'entreprise Malakoff. Au moins, ses quatorze salariés ne pourront pas lui faire le reproche de ne pas mettre la main à la pâte... Vendredi, le premier jour du salon, il aurait servi pas loin de 350 crêpes ! "C'est éreintant, mais ça m'éclate", sourit le patron entre deux crêpes.

La crêpe qui fait fureur, c'est la Malakoff lait noisettes (2,50€). Au même prix, les gourmands peuvent aussi se laisser tenter par les crêpes au chocolat noir, feuilletine, pétillant, caramel. Celles à la crème de châtaigne sont proposées à 2,20€ et il faut compter 2€ pour la crêpe au sucre. "Je suis moins cher ici que dans mon magasin en centre-ville d'Alès, assure Romain Chollier. En réalité, les crêpes sont un très bon support pour faire découvrir nos chocolats". Effectivement, beaucoup de clients se laissent tenter par une barre de chocolat ou un pot de chocolat à tartiner. D'autres en profitent même pour préparer les cadeaux de Noël...

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité