ActualitésSociété

GARD Une semaine pour les droits de l’enfant

34 événements sont à l’affiche de cette semaine gardoise qui s'étale jusqu'au 23 novembre.

Jean-Michel Suau, conseiller départemental délégué à la Protection de l'enfance et à la famille, à la parole (Photo CD30).

Les 19 et 20 novembre seront les points d’orgue de cette Semaine gardoise des droits de l’enfant, dont le thème sera particulièrement axé cette année sur le langage, l’expression et le recueil de la parole des enfants.

Le Département du Gard, chef de file des politiques en faveur de l’enfance, consacre 100 millions d’euros à la protection de l’enfance et à la famille. La semaine gardoise des droits de l’enfant, organisée depuis l'an dernier par le Département du Gard, s’inscrit dans le cadre du 30e anniversaire de l’adoption de la Convention internationale des droits de l’enfant par l’Assemblée des Nations-Unies.

Cette journée réunit la majorité des acteurs institutionnels et associatifs qui interviennent dans le secteur de l’enfance. L’accompagnement des familles et des enfants constitue un fondement majeur de l’engagement de la collectivité pour un Gard solidaire.

Suite au succès de la première édition de cette semaine gardoise en 2018, le Département a souhaité promouvoir les droits de l’enfant, valoriser le travail réalisé par les acteurs sociaux et par l’ensemble des partenaires institutionnels et associatifs en proposant un thème pour 2019 : l’expression, la parole de l’enfant.

Un programme dense

Le mardi 19 novembre, le service départemental de l'enfance organise une journée de réflexion à l'intention des professionnels de l'enfance au Grand Hôtel de Nîmes. Le recueil de la parole de l'enfant et les outils adaptés à ce recueil seront en débat, avec de nombreux intervenants et des exemples très concrets.

La journée du mercredi 20 novembre est quant à elle organisée conjointement par l'association Droit des enfants international (DEI) et la Jeune chambre économique (JCE). La salle des Costières à Nîmes se transforme en une immense ludothèque où les 33 partenaires de l'enfance participant proposent une multitude d'animations pour les enfants et leurs parents.

Ateliers d'expression, de création, jeux en bois géants, contes et maquillages seront proposés gratuitement mais aussi des temps d'échanges et de conférences ainsi que des expositions. Mais la Semaine gardoise des droits de l'enfant, ce sont aussi, des conférences, des expositions, des séances de cinéma, des rendez-vous divers au cours desquels la parole et l'expression de l'enfant sont privilégiés ou interrogés.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité