A la uneFootballNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce lundi 9 décembre

L'essentiel de l'actualité sportive gardoise en cinq infos !

Deaux et Ferhat (en rouge) sont restés aux soins ce matin (photo Anthony Maurin)

Sans Deaux, Ferhat ni Fomba. Ils étaient 21 Crocodiles présents pour la première séance d’entraînement de la semaine. Pendant près de deux heures, les Nîmois ont travaillé la technique et la conservation du ballon. Il manquait tout de même quelques éléments sur le terrain numéro deux. Lucas Deaux, qui soignait son mollet, Zinedine Ferhat, qui était malade, Lamine Fomba, en délicatesse avec ses adducteurs, Sami Ben Amar, qui s’est blessé à l’échauffement vendredi et qui souffre des ischio-jambiers, et enfin Clément Dépres en phase de reprise.

Les Crocodiles devraient s'entraîner tous les matins cette semaine (photo Norman Jardin)

Le programme de la semaine. Lors des deux dernières semaines, le planning n’a pas été communiqué. En attendant avec impatience celui de cette semaine, nous avons demander à Bernard Blaquart quel était le programme des joueurs. Le coach nous a donc indiqué qu’il y aurait une séance tous les matins (on peut approximativement tabler sur 10h à 12h) et en plus un entraînement demain après-midi pour certains joueurs. En terme de communication, le Nîmes Olympique est certainement la lanterne rouge de la ligue 1.

Luca Valls n'est pas prêt d'oublier ses débuts (photo Norman Jardin)

Valls, le 391e. En entrant à la 80e minute en lieu et place de Florian Miguel, Luca Valls (le petit frère de Théo) est devenu le 391e joueur à porter le maillot du Nîmes Olympique au stade des Costières. Une première qu’il aurait certainement souhaité plus joyeuse puisque les Crocodiles se sont lourdement inclinés face à l’Olympique Lyonnais 0-4. Il succède donc à Valentin Rabouille (il était le 390e) qui avait connu ses débuts aux Costières, de façon plus souriante puisque ce soir-là, Nîmes s’était imposé 3-0 contre Lens en 16e de finale de la Coupe de la Ligue.

D’Amico n’a pas oublié Nîmes. Dans un entretien qu’il a accordé au quotidien régional La Voix du Nord, l’ancien milieu de terrain des Dogues a fait appel à ses souvenirs de sa période Lilloise (1999-03). Et à la question « Quel est votre plus grand moment de honte ? », l’Argentin a évoqué un match joué au stade des Costières. «Il y a cet après-match contre Nîmes (3-3, 21 novembre 1999). Je marque deux buts dans les dernières minutes et tout le monde voulait m’attraper. Je me suis senti en danger. Je n’avais rien fait mais les supporters et les Nîmois disaient que je les chambrais. Vahid s’est mis devant moi pour me défendre. Sous la douche, j’ai pleuré alors que j’avais marqué deux buts. » Fernado D’Amico fait référence à un Nîmes Olympique – Lille 3-3, disputé le 21 novembre 1999, dans une ambiance très chaude. Le LOSC, alors leader de la D2, avait longtemps été mené avant d’égaliser en fin de rencontre après l’expulsion de deux Crocodiles (Delaroche 64e et Benkouar 85e). L’équipe nîmoise, entraînée par Serge Delmas était la suivante : Delaroche – Soucasse, Vosahlo (cap), Charpenet, De Palmas - Belbey (Zugna, 79e), Brouard, G. Martin,  - Fouret (Strzelczak, 64e), Oruma (Masudi, 79e) et Benkouar. Du côté des Nordistes on retrouvait les anciens Nîmois Ecker et Allibert. Les buts avaient été marqués par Oruma (17e), Benkouar (51e) et Brouard (56e, sp) pour Nîmes et Fahmi (76e) et D’Amico (84e et 89e) pour Lille. L’arbitre de la rencontre était Éric Poulat qui n’était pas sorti des Costières en triomphe, c’est moins que l’on puisse dire.

USAM

Quel adversaire pour l’USAM ? On connait les 16 équipes qualifiées pour les huitièmes de finale de la Coupe de France et par conséquent les 15 potentiels adversaires du l’USAM. Ce sont les suivants : 11 clubs de Lidl-Starligue (Aix-en-Provence, Chambéry, Chartres, Créteil, Dunkerque, Ivry, Montpellier, Nantes, Paris Saint-Germain, Saint-Raphaël, Tremblay-en-France), trois clubs de Pro-Ligue (D2) (Billère, Cherbourg, et Sélestat) et un club de N1, le Gazelec d’Ajaccio. Le tirage au sort aura lieu mercredi et les huitièmes de finale se dérouleront au mois de février 2020.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité