A la uneActualitésPolitique

MUNICIPALES Laurent Boissier : « Je ne me lance pas en politique »

Julien Plantier, porte-parole de "Choisissons Nîmes", Jean-Paul Fournier, maire sortant et tête de liste, et Laurent Boissier, nouveau colistier, réunis ce matin au Gambrinus (Photo Corentin Corger)

Comme nous vous l'annoncions hier, l'ex-directeur sportif du Nîmes Olympique, Laurent Boissier, a choisi de s'engager au côté du maire, Jean-Paul Fournier, pour la campagne des élections municipales des 15 et 22 mars 2020 à Nîmes.

Une recrue de poids aussi prisée par les candidats Yvan Lachaud et David Tebib, officiellement présentée ce matin et qui a fait sa première sortie publique sur le marché du Jean-Jaurès avec sa nouvelle équipe.

C'est à la brasserie du Gambrinus, un lieu bien connu par cette figure nîmoise, prolixe et proche des gens, que Laurent Boissier a été officiellement intronisé sur la liste "Choisissons Nîmes". "On va le positionner dans les dix premiers. C’est un homme de passion. On sait l’amour qu’il a pour la ville de Nîmes", a déclaré le maire, Jean-Paul Fournier, fier de cette bonne pioche censée l'appuyer dans sa démarche de briguer un quatrième mandat.

On imagine que celui que les Nîmois appellent volontiers "Lolo" a de fortes chances de se retrouver adjoint aux Sports au vu de son passé de directeur sportif au Nîmes Olympique mais rien est encore acté. "On va utiliser ses compétences pour des choses qui lui conviennent", a seulement lâché la tête de liste. Avant de décider qui gère quoi, il faut d'abord remporter cette campagne dans laquelle Laurent Boissier compte pleinement s'investir : "Je suis heureux et fier que Jean-Paul Fournier ait pensé à moi. C'est une étape de plus dans la ville de mon cœur où je me suis accompli. C'est un engagement difficile à prendre mais je peux compter sur le soutien de ma famille et de mes amis. "

"Une annonce pour donner le LA de cette campagne"

Un choix d'autant plus difficile car en cette période de "mercato", pour reprendre un terme footballistique, l'équipe de David Tebib mais aussi celle d'Yvan Lachaud s'étaient positionnées pour recruter cette personnalité appréciée des Nîmois qui peut ramener quelques précieuses voix. "Si j'avais pu me couper en trois pour en donner à tout le monde (rires). Je n'ai aucune animosité. Ma décision a été actée depuis très longtemps. Cela m'a fait plaisir que le maire m’appelle quand ça n’allait pas. J'ai senti une réelle motivation et c’est flatteur", répond l'intéressé.

Un mois après avoir été démis de ses fonctions de directeur sportif, Laurent Boissier a donc rapidement trouvé son domaine de reconversion. Même s'il ne veut pas être qualifié de "politique", un terme qui effraie souvent les novices de la discipline.

"Je ne me lance pas en politique. Je me lance dans une ville que je chéris. J’ai l’impression de m’engager avec des hommes. La politique je leur laisse. Je suis là pour aider les Nîmois." Une première annonce forte de la liste "Choisissons Nîmes" pour "donner le LA de cette campagne avec un homme qui répond totalement à l'ADN choisit par Jean-Paul Fournier", d'après les termes du porte-parole, Julien Plantier.

À peine présenté, Laurent Boissier était déjà au travail sur le marché de l'avenue Jean-Jaurès (Photo Corentin Corger)

D'autres annonces de colistiers vont suivre la semaine prochaine avec également l'inauguration du local de campagne. Une liste renouvelée à quasiment 50% a assuré le candidat Les Républicains, avec une volonté de la rajeunir tout en gardant des personnes expérimentées. "Pas mal de gens de la société civile", a promis Jean-Paul Fournier, à l'image donc de Laurent Boissier.

Un discours qui rappelle une ligne fixée par un autre parti (LREM, NDLR) dont David Tebib a récemment fait les frais. L'ensemble des 59 noms devrait être dévoilé autour de mi-février, la date limite est fixée au 27 février. "On va y aller à doses homéopathiques", pour reprendre la comparaison du maire sortant.

"Il n'y a plus d'entraîneur au Nîmes Olympique"

L'occasion au travers de cette présentation, d'évoquer la fin de son aventure avec le Nîmes Olympique. Laurent a tenu d'abord, à apporter son soutien "de tout mon coeur à tous les supporters qui étaient du déplacement à Marseille. Ce n'est pas admissible ce qu’il s’est passé". Avant d'évoquer le président Rani Assaf : "Je n'ai pas de rancœur. Il m’a nourri pendant 5 ans, je ne vais pas cracher dans la soupe. Je ne lui en veux pas."

En revanche, le prédécesseur de Reda Hammache n'a pas été tendre avec Bernard Blaquart : "On a un chef de bateau, sans le citer, qui s’est transformé en une personne que je ne reconnais plus. Je suis fier d’avoir recruté Bernardoni, Ferhat, Duljevic, Deaux... Il pense que l’on joue au foot à sept. Moi je pense qu’il n'y a plus d’entraîneur au Nîmes Olympique." 

Avant de savoir si Laurent Boissier traitera les dossiers concernant le Nîmes Olympique, le colistier a commencé son nouveau job en descendant le marché du Jean-Jaurès en compagnie de la tête de liste, de son porte-parole et d'une partie de l'équipe de campagne. L'occasion d'échanger les premiers sourires et de serrer les premières mains. Quelque chose de naturel et spontané chez celui qui risque de séduire de nombreux électeurs nîmois.

Corentin Corger

Laurent Boissier a expliqué au micro d'Objectif Gard, les raisons de son engagement et la fin de son aventure au Nîmes Olympique : 

 

Etiquette

1 commentaire sur “MUNICIPALES Laurent Boissier : « Je ne me lance pas en politique »”

  1. Est ce le moment de cracher sur le coach alors que notre équipe se bat pour le maintien ?
    Un peu facile en tout cas de la part de Boissier de botter en touche, lui qui est parti puis revenu avec le résultat que l’on sait.
    Espérons qu’il sera plus collectif pour Nîmes et les Nîmois qu’il ne l’est pour le N.O.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité