Actualités

BAGNOLS/CÈZE Les anti-réforme des retraites s’invitent à la cérémonie des voeux

Dès l'entrée de la salle, les syndicats tractaient auprès des participants.

Plusieurs manifestants se sont approchés de l'estrade où se trouvait le maire, lors de la cérémonie des vœux. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Élections dans neuf semaines obligent, pas d'annonces ni bilan dans le discours des vœux de bonne année. Ce lundi 13 janvier, au complexe Eyrieux, le maire de Bagnols-sur-Cèze, Jean-Yves Chapelet, et le président de l'agglomération du Gard rhodanien, Jean-Christian Rey, ont encore choisi une cérémonie conjointe. 

Le premier magistrat s’apprêtait à entamer son discours, hymne à l'amour qu'il porte à sa ville et à ceux qui y œuvrent, quand des invités surprises se sont avancés jusqu'à la scène. Ces convives bruyants venaient sous l'écharpe des syndicats FO, FSU et SUD. Avec toujours le même refrain : "La réforme des retraites, on n'en veut pas."

Face à la vingtaine de personnes, le maire répète au micro : "Non, vous ne parlerez pas. Non, vous ne parlerez pas." La fermeté ne suffira pas, le groupe s'est mis à entonner le chant révolutionnaire "Bella Ciao". Mais à la sauce retraites à points. On entend en chœur : "Faudrait pas payer pour son CDD à cause de la précarité/ Capitaliser, ce sera compliqué/ Pour nous c'est non, non, non."

Des manuels scolaires jetés sur l'estrade aux pieds du maire

La chansonnette est couverte par les huées de l'assemblée. Les jambes croisées, Jean-Yves Chapelet affiche un sourire forcé ne parvenant pas à cacher son agacement. "Sans vouloir être désagréable avec des revendications qui vous sont légitimes, ici, j'ai le conseil municipal des jeunes [en désignant le côté de l'estrade NDLR], je vous remercie pour l'exemple de démocratie que vous avez donné", ironise le maire.

Jean-Yves Chapelet a prononcé son discours, les livres laissés par les manifestants à ses pieds. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Dernier geste pour les manifestants : jeter des manuels scolaires sur l'estrade, aux pieds de l'édile. Et partir. L'une d'elle a lancé avant de tourner les talons : "Ne venez plus aux manifs, restez au chaud !" D'ailleurs, plusieurs organisations syndicales appellent à la grève ce mardi. Une manifestation est prévue à Bagnols à 10 h 30.

La cérémonie était conjointe entre la Ville et l'agglo du Gard rhodanien. Jean-Christian Rey a aussi prononcé ses vœux.

Après ces cinq minutes mouvementées, la cérémonie a repris son cours. Jean-Christian Rey a prononcé ses vœux. Lui aussi en faisant l'éloge du territoire du Gard rhodanien, qui fête ses 7 ans cette année, "l'âge de raison". Quelques chiffres à l'appui : 44 communes, 75 000 habitants, 25 000 emplois, 25 000 tonnes d'ordures ménagères traitées par an... "Entre l'agglomération et les communes qui la composent c'est 30 millions d'euros qui sont investis chaque année. L'environnement est au cœur de nos préoccupations", assure le président.

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité