Faits Divers

NÎMES Il frappe son ex-compagne puis l’emmène se faire soigner à l’hôpital

Ce père de famille a écopé de 8 mois de prison devant le tribunal correctionnel de Nîmes.

Le palais de justice de Nîmes. (Photo archives/ Objectif Gard).

Un homme d'une trentaine d'années a été condamné la semaine dernière à 8 mois de prison. Le prévenu n'était pas présent à l'audience, il était poursuivi pour "violence suivie d'incapacité n'excédant pas 8 jours, par personne étant ou ayant été conjoint ou partenaire".

C'est une femme en pleurs qui est venue trouver refuge chez sa voisine en mars dernier, à Nîmes, alors qu'elle venait d'être giflée par son ex-compagnon, le père de ses deux enfants. Un homme connu pour douze autres condamnations, dont une pour "menace de mort".

Ce jour-là il a frappé sa compagne avec qui il était en conflit. Il lui a fait une prise de judo "et cette dame a reçu plusieurs coups de pieds dans la tête alors qu'elle était à terre. Elle a retiré sa plainte depuis", affirme le président du tribunal correctionnel de Nîmes. Après ces premiers actes violents, la jeune femme est parvenue jusqu'à la porte de sa voisine pour demander de l'aide. Mais à cet instant son compagnon est revenu à la charge. Il l'a traînée par les cheveux du hall de leur immeuble jusqu'à la voiture. L'homme a ensuite pris le volant pour emmener sa victime... à l'hôpital se faire soigner. Le parquet de Nîmes avait réclamé entre 6 et 8 mois de prison.

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité