A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

FAIT DU JOUR Nîmes Olympique : pas de manières pour une réception princière

Monégasques et Nîmois se retrouvent ce soir au stade des Costières après le succès 1-0 des locaux la saison dernière (Photo Anthony Maurin).

Malgré une seule victoire sur les 15 dernières journées de Ligue 1, le Nîmes Olympique (19e, 15 pts) est toujours en course pour le maintien à trois points du barragiste Amiens. Pour rester au contact, engranger des points devient indispensable même face à des écuries comme l'AS Monaco (13e, 29 pts), qui se déplace au stade des Costières pour la 22e journée de championnat. Coup d'envoi à 20h. 

Les journées se suivent et se ressemblent avec toujours le même contexte. Le Nîmes Olympique est 19e avec ses trois points de retard sur Amiens, barragiste, la cible. Mais après cette 22e journée, la donne pourrait changer. Au même instant où les Crocos vont devoir batailler face à Monaco, les Picards reçoivent Toulouse, la lanterne rouge.

Un succès amiénois cumulé à une défaite gardoise et la 18e place serait à six unités. Deux victoires, ça semble peu mais c'est beaucoup pour Nîmes qui n'a gagné qu'un seul de ses 15 derniers matches en Ligue 1. Un succès 2-0 face à Reims, porteur d'espoir mais pas bonifié par la suite avec deux défaites contre Rennes (0-1) et samedi dernier face à Saint-Étienne (2-1).

Dans cette situation compliquée, on a tendance à penser au pire scénario. La prestation réalisée lors de la deuxième période à Geoffroy-Guichard peut permettre d'imaginer l'inverse. "D’un côté c’est bien de réagir mais faut aussi que l’on agisse", concède Théo Valls. D'où l'importance de ne pas manquer l'entame de match comme face aux Verts où les Crocos avaient encaissé deux buts en 35 minutes. "On est un peu timides, il faut que l'on se lâche. C'est à nous de leur dire que l'on n'a pas grand chose à perdre", analyse Bernard Blaquart.

Pour Théo Valls, il faut agir et ne plus réagir (Photo Anthony Maurin)

Les Crocos n'ont donc pas prévu de faire des manières pour cette réception princière mais attention à l'excès d'engagement comme face à Lyon. "À domicile, on est poussés par le public. Il ne faut pas se laisser emporter par cet allant même si c'est inné", a retenu Théo Valls qui avait rapidement été exclu face aux Rhodaniens, imité quelques minutes plus tard par Gaëtan Paquiez pour des Nîmois réduits à neuf à la pause.

Une défense remaniée

Le nom de Monaco sonne évidemment comme celui du favori de cette rencontre mais l'irrégularité de cette équipe laisse entrevoir des brèches. Notamment en défense puisque classée 13e, l'ASM possède la 18e défense de l'élite avec 36 buts encaissés, soit un de plus que l'arrière-garde nîmoise. "Ils n'ont pas trouvé la formule en défense", constate Bernard Blaquart qui en cherche une nouvelle pour la sienne en l'absence d'Anthony Briançon.

Cette semaine, le staff a travaillé par intermittence un système avec trois défenseurs centraux qui ne devrait finalement pas être choisi. "Landre et Martinez n'ont jamais joué ensemble et si en plus on leur rajoute un problème en jouant à cinq... C'est le meilleur moyen de mettre encore plus les joueurs dans l'embarras", a acté le coach qui devrait se contenter du 4-2-3-1. Une défense à quatre qui doit déjà régler des problèmes d'alignement et de communication et où figurera Gaëtan Paquiez en l'absence de Sofiane Alakouch, blessé au genou.

Anthony Briançon et Sofiane Alakouch sont absents dans la défense nîmoise (Photo Anthony Maurin)

Si la défense asémiste est poreuse, c'est tout le contraire pour l'attaque. Il s'agit de la deuxième la plus prolifique de cet exercice avec 36 buts marqués dont 14 inscrits par Wissam Ben Yedder, le meilleur réalisateur. Et même privé de son compère Islam Slimani, blessé et qui souhaite quitter le Rocher, l'international français reste redoutable dans un dispositif en 4-3-3 mis en place depuis l'arrivée du nouvel entraîneur, Robert Moreno. L'ancien Toulousain n'est pas le seul danger de cette formation qui compte aussi Keita Baldé, Aleksandr Golovine ou encore le Monténégrin Stevan Jovetic, de retour.

Du talent qui ne se retrouve pas dans les résultats puisque les Monégasques version Moreno restent sur deux défaites à domicile face au PSG (1-4) et Strasbourg (1-3). Alors que le spectaculaire 3-3 au Parc des Princes début janvier présageait le retour en grâce de Monaco avec une prestation digne d'une équipe qui vise le podium.

Nolan Roux titulaire ?

Des doutes dont profiterait bien la 19e attaque du championnat (ex-aequo avec Dijon) avec 16 buts marqués qui vient d'enregistrer les arrivées de deux attaquants : Moussa Koné et Nolan Roux. Le premier rentré au Sénégal cette semaine n'est toujours pas qualifié et le deuxième en provenance de Guingamp a été retenu dans le groupe. L'ancien Stéphanois pourrait même débuter ce soir dans son nouveau jardin à la place de Kévin Denkey, en l'absence de Renaud Ripart. Un attaquant expérimenté qui compte 269 matches de Ligue 1 pour 71 buts marqués et qui correspond aux critères recherchés par son nouveau coach.

Mais le fait de le voir débarquer de chez le 9e de Ligue 2 où il a seulement été titulaire à quatre reprises pour dix entrées en jeu et deux buts marqués, laisse forcément songeur sur sa capacité à être encore décisif au plus haut niveau. Avec le début d'une semaine à trois matches, marquée par la réception de Dijon (mercredi à 19h) et un déplacement à Nice (samedi à 20h), l'attaquant de 31 ans aura rapidement l'occasion de briller. On lui souhaite au plus vite avant que les supporters nîmois ne rouméguent. 

Corentin Corger

Le groupe retenu : Bernardoni, Dias - Paquiez, Landre, Guessoum, Martinez, Miguel - Deaux, Valls, Sarr, Fomba, Buades - Ferhat, Benrahou, Philippoteaux, Denkey, Duljevic, Roux.

La composition probable : Bernardoni - Paquiez, Landre, Martinez, Miguel - Deaux, Valls - Ferhat, Benrahou, Philippoteaux - Roux. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité