ActualitésEconomieSociété

GARD Les 77 lauréats du concours Gard Gourmand ont été récompensés

107 médailles ont été remises aux 77 lauréats gardois dans les quatre catégories : accompagnements, fromages et boissons ; charcuteries et plats cuisinés ; desserts et douceurs et pains et spécialités. Au départ, ils étaient 121 participants qui ont présenté 443 produits. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce mardi 4 février, pas moins de 77 lauréats gardois ont été récompensés dans la salle Pitot du Pont-du-Gard pour la qualité de leur(s) produit(s) au concours Gard gourmand. 107 médailles ont été remises symbolisant 107 mets d'exception.

Pour cette 27e édition du concours Gard gourmand, 121 participants ont présenté au total 443 produits. Ils ont tous répondu à l'appel du Département lancé en juin, puis leurs plats ont été dégustés par 168 jurés les 2, 3 et 4 octobre derniers au Centre de formation des apprentis de la Chambre de commerce et d'industrie à Marguerittes.

Ils ont évalué l’aspect, la saveur, le toucher, l’olfaction et la rétro-olfaction... Seuls les produits obtenant une moyenne d'au moins 15/20 pouvaient prétendre à un trophée. Les médaillés se répartissent en quatre catégories : accompagnements, fromages et boissons; charcuteries et plats cuisinés; desserts et douceurs et pains et spécialités.

"Cet événement est devenu incontournable. Il a un lien intime avec le label "Le Gard militant du goût" (animé par le Département, les chambres consulaires, Gard Tourisme et Bienvenue à la ferme ,NDLR) puisque chaque lauréat apparaîtra dans le guide éponyme, introduit Denis Bouad, président du Département du Gard.On met en valeur la diversité et la qualité des produits. On met à l'honneur le savoir-faire des hommes et femmes."

C'est aussi le sentiment d'Albert Dornbierer, boulanger à "Ador le pain" à Calvisson, qui a remporté deux médailles d'or pour ses croissants et son pain maïs et une médaille de bronze en pâtisserie pour la tartelette framboise pistache : "Cela fait plusieurs années que je participe. La première fois, c'était pour voir notre niveau par rapport aux autres. Les autres années, pour voir si on est toujours bons. Avec toute l'équipe, on est très contents, ça valorise le travail qu'on fournit au quotidien." Il présente souvent les produits qui plaisent le plus à la clientèle et ses "clients achètent les produits qui ont été primés". Dans les boutiques, les médailles Gard Gourmand peuvent déclencher un achat.

Denis Bouad, président du Département du Gard, lors de la remise des prix Gard gourmand. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Certaines entreprises se servent du concours pour donner une autre dynamique. Même les établissements les plus prestigieux. "Avec ce concours, on montre qu'on n'est pas qu'un restaurant. On est plus proche des gens qui ne sont pas du métier", atteste Jason Turchet, pâtissier depuis un an au restaurant Vincent Croizard à Nîmes, qui a raflé une médaille d'or avec la tartelette chocolat aux piments doux des Cévennes.

D'autres voient dans ce prix un nouveau tremplin pour leur notoriété. Basé à Alès, Cédric Croix a gagné une médaille d'or sur son chocolat "Le Vauban" pour cette première participation : "Ça va nous faire connaître et faire connaître le produit. Ça donne une bonne image."

Véritable gage de savoir-faire et vecteur économique, ce concours connaît un succès grandissant chaque année. Pas moins de 50 professionnels des métiers de bouche ont participé pour la première fois cette année et ont remporté près d’un tiers des médailles.

Marie Meunier

Les résultats complets du concours ici.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité