ActualitésSociété

NÎMES Une campagne du Denier pour reconquérir les catholiques

La nouvelle campagne du Denier 2020 débute le dimanche 9 février. Elle aura pour objectif d’endiguer la baisse des dons enregistrée ses dernières années.

Une des 8500 enveloppes-tracts devant faciliter les dons (photo Norman Jardin)

La nouvelle campagne aura pour devise « L’Église c’est nous ! Je donne au Denier » et elle débute dimanche dans le Diocèse de Nîmes.

L’objectif sera d’enrayer la baisse des dernières années. En 2017, le montant total des collectes pour le Diocèse de Nîmes était de 1, 66 million d’euros. Il avait chuté à 1, 56 million en 2018 et l’année dernière il a encore baissé pour atteindre 1, 51 million d’euros. Soit une baisse de 9% entre 2017 et 2019. Le nombre des donateurs a aussi chuté, passant de 10 160 en 2017 à 8 524 en 2019. Des chiffres qui ont plusieurs explications selon monseigneur Robert Wattebled, évêque de Nîmes : « Le nombre de catholiques convaincus est en baisse et nous souffrons d’une perte de crédibilité avec des affaires de pédophilie. »

Afin de stopper cette courbe descendante, le diocèse a axé la campagne du dernier 2020 sur une reconquête et a déterminé plusieurs cibles. La première sera les 70% de catholiques pratiquants qui ne donnent pas au Denier. Le second but sera de fidéliser les « petits donateurs ».  Enfin, l’édition 2020 vise à développer la co-responsabilité ecclésiale autour du Denier.

Instagram et des concerts dans le Gard

Pour séduire de nouveaux donateurs, le diocèse a mis en place quelques nouveautés pour la campagne du Denier. Tout d’abord un élargissement de sa présence sur les réseaux sociaux et son arrivée sur « Instagram ». Ensuite, et pour la première fois, par l’organisation de concerts à travers le Diocèze. Ils seront répartis sur neuf dates (de 9 février au 18 octobre 2020) et autant de lieux passant par Nîmes, Bagnols-sur-Cèze, Alès, Montagnac, Saint-Hyppolite-du-Fort, Aramon, Aigues-Mortes, Uzès et Vergèze.

En outre, Le Diocèse de Nîmes a édité 8 500 enveloppe-tracts pour faciliter les dons. Elles seront disponibles à partir de dimanche dans les églises. Depuis 1905 (Loi de séparation), l’Église vit uniquement de la générosité des fidèles et le Denier sert à la rétribution des prêtres et des salariés laïcs.

Norman Jardin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité