Culture

BAGNOLS/CÈZE Le Zion town prend ses quartiers d’hiver à la Moba

(Marie Meunier / Objectif Gard)
Le Zion town se déroulera à la Moba les vendredi 6 et samedi 7 mars. Le festival est organisé par le collectif Boulega, présidé par Paul Guillaud. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Connu jusqu'alors comme le Zion d'hiver, c'est sous le nom Zion town que le festival reggae revient les vendredi 6 et samedi 7 au soir, à la Moba. Town en référence au côté urbain de la salle de concert et aussi en écho au Zion garden organisé l'été. L'événement d'hiver organisé par l'association collectif Boulega fête sa 9e édition cette année.

Jusqu'à 500 personnes sont attendues chaque soir. L'association a décidé de réduire la voilure au niveau de la jauge. Difficile de faire un gros événement et de rentrer dans ses frais. Mais en baissant le nombre de festivaliers, elle mise sur les décors et l'accueil. Elle propose un prix d'entrée abordable à 18 € la soirée, et 25 € les deux soirs.

Sur l'affiche du festival, réalisée par Alexandre Holstein, aucun nom d'artistes ne figure. "On cherche à attirer le public en nouant une relation de confiance avec lui. On lui dit : "Vous savez quand vous venez que vous ne serez pas déçus, qu'il y aura une bonne ambiance"", atteste Paul Guillaud, président de l'association organisatrice collectif Boulega. Il nous en tout de même dit plus sur la programmation des deux soirées.

Les Neg'Marrons, tête d'affiche du vendredi soir

Le vendredi soir sera l'occasion de mélanger les publics et les générations, mêler la nostalgie et la découverte. En tête d'affiche, le Zion town accueillera les Neg'Marrons, qui ont marqué toute la jeune génération au début des années 2000 avec leur musique à la frontière entre le reggae et le hip-hop. En première partie, les spectateurs pourront apprécier Filentre, qui à 34 ans, "est un petit génie du reggae qui va percer dans les années à venir", commente Paul Guillaud. Kandee Dub clôtura la soirée.

Les rois du sound system donnent rendez-vous au public le samedi soir. On pourra danser sur la musique de Dubkasm, un duo anglais reconnu aux États-Unis et en Europe, ou profiter du flow du MC Brother Culture, qui a bien percé durant les années 80. Il y aura aussi le Français Dub Foundry avec Ranking Fox, originaire du Zimbabwe. Une ambiance assez roots où l'électro n'est pas très présent. "On a un spectre assez large, on a voulu représenter tous les styles", conclut Paul Guillaud.

Marie Meunier

Festival Zion town. Le vendredi 6 mars de 19h à 1h du matin, et le samedi 7 mars de 19h à 3h du matin, à la Moba. 18 € la soirée, 22 € la soirée en payant sur place, 25 € les deux. Réservations ici ou à La Fnac.

Le Zion garden se déroulera du 15 au 19 juillet 2020 et recevra des artistes qui sont déjà passés par le festival. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité