ActualitésCulture

CONFINEMENT JOUR 9 Recommandation culturelle : « Edmond » vous transporte

Photo: Linda Mansouri

Puisqu’il faut rester chez soi en confinement, pour endiguer l’épidémie de coronavirus, Objectif Gard a décidé de vous proposer tous les soirs à 17 heures, une recommandation culturelle qui n’implique pas de sortir de votre salon. Place aujourd'hui à une comédie aux 5 Molières, adaptée au cinéma. 

Alexis Michalik avait depuis quelques années ce rêve un peu fou, raconter au cinéma la triomphale première représentation de Cyrano de Bergerac, dont l'auteur n'est autre qu'Edmond Rostand. Un jeune homme de 29 ans seulement, écrivant des alexandrins romantiques, déjà dépassé, ringard, et miné par une calvitie précoce. Cet homme, en qui personne ne croyait, se lance le 27 décembre 1897 dans la représentation de la pièce de théâtre qui deviendra par la suite la pièce la plus jouée du répertoire français.

Paris somptueusement reconstitué

Edmond n'a que quelques jours pour écrire une pièce pour le grand Constant Coquelin (Olivier Gourmet dans l'un de ses meilleurs rôles). Les répétitions commencent bientôt. Seul problème, il n'a pas écrit une ligne. L'hiver s'est installé, les jolies rues pavées de Paris se déploient sous nos yeux et les flocons de neige ajoutent une dimension onirique au spectacle. Les costumes sont fabuleux, les robes siéent à merveille aux actrices, parmi lesquelles, les remarquables Mathilde Seignier et Lucie Boujenah. Les décors sont réalistes, jusqu'à la brasserie "Chez Honoré" tenu par l'ami d'Edmond, qui contribuera à lui inspirer l’histoire de Cyrano de Bergerac.

Un rythme endiablé

À la lecture du livre ou devant le film, on ne s’ennuie pas une seconde. Les péripéties se succèdent, la cadence est effrénée. Sur la scène comme en coulisses, les comédiens se balancent la réplique avec une verve incroyable. Les dialogues sont drôles, osés, vifs et s'imbriquent à merveille. La mise en scène est ingénieuse, les mouvements de caméra créent une émotion particulière à l'aide de rotation et de panoramique pour fluidifier l'image. Petit bonus pour les adeptes de lecture, vous trouverez au milieu du livre une sélection des plus belles photos du film.

La scène du balcon

Sans doute la plus belle scène du film. Dans la pénombre, Edmond a l'idée de se faire passer pour son ami comédien « très beau mais très bête », chaviré par la belle Jeanne, pleine d'esprit qui se trouve sur le balcon. Edmond se laisse aller. Il se livre à une tirade romantique qui en ferait fondre plus d'une. Haletants et exultants, les mots jaillissent de sa bouche, à ne plus rien contrôler. Et le rendu est extrêmement poétique, on en redemande ! Edmond se rend compte à cet instant précis que Jeanne est sa muse, et qu'il doit garder la supercherie secrète le plus longtemps possible pour nourrir son inspiration et terminer l'écriture de sa pièce. « Edmond » est tout simplement un divertissement de qualité qui fait honneur au patrimoine cinématographique français.

Linda Mansouri 

Le film est disponible sur "MyTF1 VOD", "MyCanal" et d'autres plateformes légales de streaming. Le livre est quant à lui disponible dans la collection "Livre de Poche". 

Etiquette

Linda Mansouri

Après un Master 2 en Communication, j'ai choisi d'intégrer un journal dans l’ère du temps et trait d'union entre les Gardois... Ma mission: inventer tous les jours de nouvelles façons de vous interpeller, de vous surprendre et de créer du lien avec vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité