Faits Divers

NÎMES Interpellé il affirme soigner ses douleurs au cannabis

Le palais de justice de Nîmes. (Photo/ Objectif Gard).

Voilà un homme qui a développé une défense pour le moins originale en audience de comparution immédiate.

Renvoyé récemment devant la juridiction pénale pour un trafic de stupéfiants, il a confié aux magistrats se soigner au cannabis après de très graves problèmes de santé. Son avocat, maître Baptiste Scherrer, a indiqué et prouvé avec des attestations médicales aux juges que son client avait une myopathie et qu'il avait subi plusieurs interventions chirurgicales faisant suite à une surdose médicamenteuse prescrite par un médecin...

Un prévenu de 27 ans qui a été dans le coma pendant près de 3 mois selon la plaidoirie de Me Scherrer. Avec de tels antécédents, le suspect a commencé à se droguer et à prendre du cannabis qui, selon ses dires, soulagerait ses fortes et régulières douleurs.

Oui mais voilà !, lorsque les produits stupéfiants sont consommés à haute dose, il faut pouvoir acheter au dealer et souvent on s'endette... Un mineur déjà connu de la justice est venu à l'aide de cet homme malade en lui proposant quelques joints gratuits en échange d'une vente de drogue auprès d'autres consommateurs. C'est à ce moment-là que le prévenu a été arrêté par les forces de police. Son parcours a ému le tribunal qui a décidé un placement sous contrôle judiciaire du mis en cause en attendant son jugement sur le fond de l'affaire.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité