A la uneActualitésEconomie

GARD Gel dans les vignes : les premiers constats

(Photo d'illustration : Thierry Allard / Objectif Gard)

En ce début de printemps, les vignobles gardois ont été impactés par deux épisodes de gel notamment dans la vallée du Rhône, mais aussi dans l'Uzège, la vallée de la Cèze, le secteur alésien, les bords du Vidourle et la Vaunage.

En cette fin du mois de mars, certains se sont émerveillés de voir quelques flocons de neige tomber sur le département. D'autres et notamment les viticulteurs, au contraire, s'en sont inquiétés. Dans la nuit du mardi 24 au mercredi 25 mars, les températures ont chuté jusqu'à atteindre - 4c°. Et rebelote la nuit suivante. Deux épisodes de gel consécutifs qui ont fortement touché les vignes implantées dans la vallée du Rhône, avec plus de 80% des bourgeons gelés, mais aussi dans l’Uzège, la vallée de la Cèze, le secteur alésien, les bords du Vidourle, la Vaunage.

D'après la Chambre d'agriculture du Gard, "seul le sud des Costières et les sables semblent avoir été épargnés". Et d'ajouter : "Malheureusement, ce phénomène a pris une ampleur exceptionnelle, car les dégâts ont aussi été observés sur certains coteaux habituellement peu exposés. Les cépages les plus précoces ont été les plus impactés, mais il faudra attendre quelques jours pour constater l’ensemble des dégâts, car on ne peut savoir pour l’instant l’impact du gel sur les bourgeons au stade « bourgeon dans le coton »."

Une enquête lancée

De même que les vignes, les vergers ont souffert de cette vague de froid qui a touché le département. Afin de connaître les conséquences de ces épisodes de gel sur l'ensemble des cultures gardoises, une enquête a été lancée. Les agriculteurs sinistrés sont ainsi invités à compléter la fiche de recensement de pertes et de la renvoyer à la Direction départementale des territoires et de la mer du Gard : ddtm-sea@gard.gouv.fr. Selon les résultats, une mission d'enquête sera ou non organisée après le confinement.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité