Actualités

BAGNOLS/CÈZE Le point sur le centre hospitalier et l’Ehpad les 7 sources pendant la crise du coronavirus

Les consultations sont rouvertes au centre hospitalier de Bagnols-sur-Cèze mais seulement pour les cas urgents et sur rendez-vous. (Photo DR)

Ce jeudi 9 avril, le directeur général du centre hospitalier de Bagnols-sur-Cèze, Jean-Philippe Sajus, a fait le point sur la situation sur la pandémie de coronavirus à l'hôpital et dans les Ehpad, avec Dimitri Dibo, président de la commission médicale de l'établissement. 

Au secteur long-séjour des 7 sources, le nombre de patients testés positifs au coronavirus est maintenant de 11. Ce chiffre pourra être amené à changer rapidement puisqu'il a été décidé de tester les 26 résidents et la trentaine de salariés du service ce mercredi 8 avril. "Les résultats devraient tomber dans les prochaines 48 heures", précise Jean-Philippe Sajus.

L'aile dédiée à cette unité de soin longue durée est toujours qualifiée en "zone à haute densité virale". Les professionnels qui y travaillent ne peuvent pas circuler d'un secteur à un autre, ils sont équipés de surblouses, de masques FFP2, de charlottes... Dans ce système d'ultra protection, les patients sont confinés un par chambre et aucune liaison avec d'autres secteurs n'est possible pour ne pas risquer de propager plus le virus. En deux semaines, cinq patients sont morts du coronavirus en long-séjour. En revanche, la partie Ehpad des 7 sources, ses 90 résidents et presque autant de personnel ne déplorent fort heureusement aucun cas de covid-19.

Les secteurs de consultation rouverts pour les pathologies
nécessitant une prise en charge urgente

Concernant le centre hospitalier de Bagnols-sur-Cèze, les secteurs de consultation ont rouvert cette semaine. Mais sous certaines conditions. C'est seulement pour les personnes présentant une pathologie nécessitant une prise en charge rapide. Cela comprend les gros problèmes cardiaques, les cancers, les maladies chroniques, gynécologiques... Enfin tout ce qui relève de situation urgente.

"Quand il y a eu la crise du covid-19, on s'est concentré sur le virus. On a tout supprimé les prises en charge car on n'avait pas les moyens d'assurer la sécurité des personnes", explique Dimitri Dibo. Depuis, le centre hospitalier a été pourvu en masques de protection. Chaque personne qui a rendez-vous pour une consultation doit absolument en porter un en entrant dans l'hôpital sans oublier l'utilisation de gel hydroalcoolique. Tout est fait pour limiter au maximum le risque de propagation.

Il est important de bien prendre rendez-vous par téléphone en amont car toutes les consultations sont minutieusement organisées. "Il faut bien comprendre qu'on n'est pas revenu à une situation d'avant-crise. Les consultations ont été étalées dans le temps, c'est un élément de sécurité. On garde entre 45 minutes et 1 heure entre chaque passage de patient pour effectuer un bio-nettoyage", précise Jean-Philippe Sajus. Pour les personnes présentant des symptômes du virus, il sera étudié si oui ou non, il est possible de reporter une consultation ou si l'urgence est trop prégnante.

Le centre hospitalier dispose de 30 lits dédiés aux malades covid-19 et de 11 lits en réanimation. Seul 1 des 11 est actuellement occupé. Jean-Philippe Sajus estime à 40 le nombre de patients passés par le centre hospitalier bagnolais depuis le début de la crise. Ils sont gardés en moyenne 9 jours sur place. "On ne peut pas dire qu'on est sorti du pic. [...] On est sur une sorte de plateau mais le nombre de personnes présentes ne baisse pas", remarque Dimitri Dibo.

Une bonne partie des lits est tout de même disponible et le centre hospitalier s'engage bien sûr à prendre en charge des patients extérieurs dans le cadre de la solidarité nationale. Solidarité qui se retrouve aussi dans toutes les petites attentions des particuliers et entreprises du territoire: "Tous les soignants sont touchés par ces marques de solidarité."

Marie Meunier 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité