A la uneActualitésEconomie

CORONAVIRUS État d’urgence pour 1500 chèvres du Gard en pleine lactation

Photo DR

Alors que les chèvres sont en pleine période de lactation – de mars à fin août – la crise sanitaire oblige sept producteurs du Gard à jeter leur lait. En effet, la fromagerie des Loubes qui leur achetait jusque-là leur production a vu ses ventes chuter de 30 % pour le mois de mars et elles pourraient encore s’effondrer à - 70 % pour le mois d’avril.

La fromagerie des Loubes emploie six personnes pour la fabrication et la vente de ses fromages, mais elle fait aussi vivre sept éleveurs qui travaillent en famille. Au total, ce sont une vingtaine de personnes qui se retrouve au chômage technique.

Les fromages fabriqués à partir du lait des 1 500 chèvres étaient vendus aux restaurants, collectivités et traiteurs locaux, ainsi qu’au marché de Rungis. La boutique dédiée aux particuliers recevait près d’une centaine de personnes par jour. La fermeture des commerces de bouche et le confinement a brutalement mis fin aux ventes vers la mi-mars et il n’est pas possible d’imaginer une reprise avant encore de longues semaines, voire de longs mois.

Une situation inédite après 40 années d’existence pour la fromagerie des Loubes

La fromagerie des Loubes est née en 1983 à Montignargues, près de Nîmes. Chaque jour, elle reçoit le lait de chèvre des éleveurs de la région qu’elle transforme en fromage. Le savoir-faire transmis de génération en génération permet la fabrication de produits artisanaux de la plus haute qualité.

Pour maintenir son activité, la fromagerie a pris des mesures d’urgence au niveau local. Elle s’est associée aux marchands de primeurs qui réussissent à tirer leur épingle du jeu et leur fournit des plateaux de formages qui rencontrent un vif succès auprès des consommateurs.

La fromagerie a parallèlement créé sa page Facebook pour disposer d’un relais local sur Internet. Le confinement excluant les sorties pour effectuer ses courses alimentaires, elle tient à rappeler que sa boutique reste ouverte et que les clients peuvent toujours passer. Toutes les précautions et mesures d’hygiène sont bien sûr respectées, afin de ne prendre aucun risque pour les employés, comme pour les clients.

Ces initiatives ne suffisent cependant pas pour combler le manque à gagner qu’entraîne la crise du coronavirus. C’est pourquoi la fromagerie s’est tournée vers Internet, afin de sauvegarder sa fabrique, ainsi que l’activité des familles des sept éleveurs de chèvres qu’elle fait vivre.

Une seule solution pour vendre dans la France entière : Internet

Pour trouver des clients à l’échelle nationale, la fromagerie des Loubes a profité de la création de la plateforme "Manger Français". Ce projet en gestation depuis trois ans a dû s’adapter à la situation pour être opérationnel et accueillir en urgence de nouveaux producteurs.

C’est ainsi que la fromagerie des Loubes dispose d’un espace pour sa boutique, grâce auquel elle peut désormais vendre sa production dans toute la France. En effet, "Manger Français" est associé à une start-up française, Sendobox, qui assure les livraisons dans tout le pays, en utilisant des colis isothermes infaillibles, respectant la chaîne du froid.

En commandant sur la plateforme "Manger Français", les consommateurs sont assurés de recevoir des produits de qualité, au prix producteur, et qui vont permettre à tous les acteurs qui participent à leur fabrication de vivre de leur travail et de surmonter cette crise.

Contact producteur : Olivier Rigotard par email : fromageries.loubes@wanadoo.fr ou par téléphone : 06 18 72 47 95.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité