ActualitésCulture

VAUVERT Un retour très encadré pour la médiathèque

La médiathèque à rouvert ce mardi dans des conditions très strictes. (Photo Boris Boutet)

Les Vauverdois ont partiellement retrouvé leur médiathèque en début de semaine. S'il n'est pour l'heure pas possible de lire sur place, les abonnés peuvent choisir les ouvrages qu'ils souhaitent emprunter. La directrice, Christine Ducéré, est revenue sur les conditions de cette réouverture. 

Objectif Gard : La médiathèque Simone-Veil a rouvert ce mardi. Quelles mesures avez-vous mis en place ? 

Christine Ducéré : On essaye de protéger au maximum le public et les bibliothécaires. Un sens de circulation a été instauré dans les rayons. On conseille aux lecteurs de porter des masques pour protéger les livres. On leur demande aussi de ne pas stationner dans la bibliothèque mais de simplement effectuer leurs retours et leurs prêts. Les enfants de moins de 10 ans doivent être accompagnés et les plus âgés ne peuvent pas pour le moment venir en groupe.

Un sens de circulation a été instauré. (Photo Boris Boutet)

Il est donc interdit de lire sur place...

Exactement, ni travail ni lecture à la médiathèque. On peut cependant réserver un ordinateur si on a du travail à faire en prenant rendez-vous. On mettra ce service en place en dehors des horaires d'ouverture de l'établissement, afin de pouvoir désinfecter après. C'est un retour à l'activité progressive avec un portage à domicile proposé aux personnes de plus de 70 ans ne souhaitant pas se déplacer, mais aussi la possibilité de commander ses livres en ligne et de le retirer devant la médiathèque.

Quelle a été votre activité pendant le confinement ? 

Comme la médiathèque était fermée je me suis mise à la disposition de la mairie et j'ai donné un coup de main au centre communal d'action sociale. Tous les mercredis, j'enregistrais un petit moment de contes à écouter appelé "Les Évasions littéraires". Il était diffusé sur la page Facebook et le site internet de la Ville. Les Vauverdois peuvent par ailleurs récupérer des livres à distance depuis une quinzaine de jours. Pendant le confinement, les lecteurs avaient la possibilité de passer par notre catalogue en ligne pour faire leur choix. Certains nous appelaient aussi et nous laissaient choisir pour eux, en fonction de leurs goûts.

Recueillis par Boris Boutet

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité