Faits Divers

NÎMES Encerclés par une trentaine de jeunes, les policiers utilisent une grenade lacrymogène

(Photo d'illustration)

La soirée de samedi à dimanche a été chaude du côté du quartier du clos d'Orville et de la tour Jean XXIII.

Alors qu'une patrouille de la police nationale effectuait un contrôle dans le secteur vers 1h, des jeunes se sont regroupés. Ils auraient menacé les forces de l'ordre qui étaient occupées à vérifier les papiers d'un adolescent du quartier lorsqu'ils ont été encerclés par une trentaine d'individus. La situation est devenue très tendue et les jeunes voulaient que les policiers relâchent le mis en cause. Les fonctionnaires de police ont été obligés de faire usage d'une grenade lacrymogène pour pouvoir quitter les lieux et se dégager. Il n'y a pas eu de blessé.

Ce n'est pas la première fois ces dernières semaines que la situation est compliquée autour de la tour Jean XXIII. Il y a une quinzaine de jours déjà, des policiers municipaux, qui avaient trouvé de la drogue dans cet immeuble, avaient été caillassés.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

4 réactions sur “NÎMES Encerclés par une trentaine de jeunes, les policiers utilisent une grenade lacrymogène”

  1. Et après, on dit que le quartier est calme……qu’attend-on pour sévir sérieusement, ras la bol de ce laxisme. Ces jeunes nous empoisonnent la vie à longueur de journée

  2. et oui, l’état à laissé tomber la sécurité dans les cités, trop peur des émeutes. Quant aux médias nationaux, ils sont bien plus intéressés à vendre des pseudos bavures qu’à parler des 18000 policiers blessés chaque années. Bref, l’un dans l’autre, la police ne peut plus faire son travail convenablement. Ils doivent rendre compte et subir la règle des petites frappes tous les jours, en priant qu’ils ne soient pas obligés d’aller au charbon, car la moindre vidéo serait détournée en bavure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité