ActualitésPolitique

MUNICIPALES À Marguerittes, l’ère Portal se termine et celle de Nicolas démarre

Rémi Nicolas, le nouveau maire de Marguerittes, acclamé par ses partisans après sa victoire (Photo Corentin Corger)

Comme attendu, Rémi Nicolas est le nouveau maire de Marguerittes avec 53,9% des suffrages. La victoire du candidat "divers gauche" de la liste "Nous c'est Marguerittes" met donc fin à l'ère William Portal, qui a dirigé la ville pendant 31 ans et qui termine troisième du scrutin avec 22,3% des voix juste derrière Denis Bruyere, qui récolte 23,9%. 

À Marguerittes, la tendance du premier tour s'est confirmée. Arrivé premier le 15 mars dernier (avec 41,5% des voix), Rémi Nicolas, de la liste "Nous c'est Marguerittes" a largement dominé ses adversaires ce soir en s'imposant avec 53,9%, des suffrages. Ce dimanche 28 juin 2020 rentre donc dans l'histoire de Marguerittes puisque ce succès met fin à l'ère de William Portal qui dirigeait la commune depuis 1989 ! Rémi Nicolas devient seulement le quatrième maire de la commune depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

La fin d'une époque pour le maire sortant âgé de 76 ans qui finit même troisième de ces élections avec 22,3%. Le vainqueur âgé de 51 ans prend sa revanche après avoir été battu en 2014. La liste d'alliance entre Denis Bruyere, ancien premier adjoint, et Stéphane Guillemin, ancien conseiller municipal, arrive quant à elle en deuxième position avec 23,9% des voix.

Denis Bruyere est venu féliciter le vainqueur de la soirée (Photo Corentin Corger)

Lors de ce deuxième tour, le taux de participation a légèrement augmenté de trois points par rapport au 15 mars avec 45,8% d'électeurs qui se sont déplacés aux urnes (contre 42,7% au premier tour). Ce qui reste un chiffre faible puisque sur 7 105 électeurs inscrits, seulement 3 244 votants ont rempli leur devoir. Le suspense fut de courte durée puisque dès les premières centaines de bulletins ouverts, Rémi Nicolas était largement en tête sur le moniteur qui retransmettait en direct le dépouillement.

23 sièges pour la majorité au conseil municipal

"C'est une grande satisfaction ! Cette campagne a été belle. Je suis très heureux d'accompagner mes colistiers sur cette victoire qui est d'autant plus forte car on remporte quatre sièges à l'Agglo et 23 au conseil municipal. C'est une très belle victoire", réagit le nouveau maire de Marguerittes. Un raz-de-marée qui laisse peu de place à l'opposition puisque trois sièges sont pourvus par la liste de Denis Bruyere et également trois pour William Portal.

Ces quatre places à Nîmes métropole vont permettre à Rémi Nicolas de viser un poste de vice-président malgré son étiquette de Gauche. Ce dernier faisait déjà partie de la majorité dans le groupe l'Intérêt esprit communautaire et semble être prêt pour cette nouvelle échéance : "Ce qui est important c'est de rassembler autour d'un projet communautaire", assure-t-il. L'enjeu est de taille pour la troisième ville du territoire qui compte 8 600 habitants.

William Portal qui vient féliciter le vainqueur Rémi Nicolas (Photo Corentin Corger)

Le maire sortant est sorti la tête haute puisqu'il a souhaité féliciter, devant les concitoyens, son successeur qui a lui aussi en retour tenu à rendre hommage à la carrière de William Portal. Des franches accolades et des sourires qui donnent une bonne image de la politique. "La politique c'est un combat. Il y a un gagnant et un perdant. Je quitte cet exécutif avec un bilan et une situation économique de bonne qualité. J'espère que le vainqueur apportera tout le bonheur que l'on peut souhaiter à Marguerittes", a réagi celui qui siégera désormais dans l'opposition et qui conserve sa casquette de conseiller départemental.

Désigné il y a six ans pour prendre la suite et finalement deuxième lors de cette élection avec 23,9% des voix, Denis Bruyere, se montrait bon perdant . "C'est bien même si je suis déçu que l'alliance n'est pas permis de renverser la tendance. A priori, les Marguerittois ont voulu un changement complet. Je félicite Rémi Nicolas pour sa victoire", commente l'ancien premier adjoint qui a lui aussi tenu à féliciter le gagnant de la soirée. À Marguerittes, l'ère William Portal se termine et celle de Rémi Nicolas débute.

Corentin Corger

Retrouvez les réactions de Rémi Nicolas, William Portal et la passation de pouvoir entre les deux hommes :

 
 
 
 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité