ActualitésSociété

NÎMES Ville éco-propre : la deuxième étoile est arrivée

(Photo Dominique Marck. Ville de Nîmes).

Elle partait de loin mais la ville de Nîmes a souhaité mettre la qualité de la propreté parmi l'une de ses priorités depuis de nombreuses années.

Cette volonté affirmée se démontre par un budget important alloué aux opérations de nettoiement de la ville soit plus de 13 millions d’euros par an. Une belle somme qui permet aux rues de la cité d'être toujours plus propres même si une large frange des habitants pense que les choses ne changent pas beaucoup. Pourtant, les visiteurs tombent sous le charme de la propreté de la ville, c'est fou mais c'est vrai !

En 2019, Nîmes était labellisé pour la première pour étoilée " Ville éco-propre ". Ce label, créé en 2016 par l'Association des villes pour la propreté urbaine (AVPU), récompense les collectivités qui s'engagent dans des plans d’actions à moyen terme pour améliorer durablement la propreté de ses espaces publics. De une à cinq étoiles, la première étant donnée si la ville fait la démarche de s'évaluer et se faire analyser.

Un référentiel national en cours de création

Nîmes vient d'obtenir sa seconde étoile qui vient récompenser les plans d'actions mis en  place au regard de l’analyse des évaluations de l’année précédente. Par cette démarche d'évaluation et d'acceptation d'une analyse critique, les villes labellisées participent à la création d'un référentiel national qui permet à chaque ville de savoir comment elle se situe par rapport à une moyenne nationale.

Doté de cinq étoiles au maximum, l’objectif de ce label est de faire progresser la propreté urbaine et de favoriser la perception positive de cette progression par les citadins. Pour décrocher la troisième étoile il faudra inscrire les actions de la ville dans une logique de développement durable. Pour la suite, développer l'implication citoyenne et pour finir en beauté et ravir le cinquième pavillon étoilé, le dossier nécessitera de présenter un cahier des charges complet sur les actions engagées par la collectivité démontrant qu'elle a investi toutes les thématiques de la propreté urbaine et que les réponses apportées ont permis d’améliorer durablement la situation.

En 2019, sept villes obtiennent la quatrième étoile du label " Ville éco-propre ". Le label récompense les collectivités qui s’engagent à améliorer durablement la propreté des espaces publics. Six villes obtiennent la troisième étoile, quatre obtiennent la deuxième étoile et quinze la première.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité