ActualitésSociété

NÎMES Des « Jeudis » chamboulés mais festifs

Les JeudiVins sur la Place de l'Abbé-Pierre, déménagent ce jeudi soir sur l'Esplanade (Photo DR)

À circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles, les Jeudis de Nîmes et les JeuDiVins se tiendront cet été mais n'auront pas la même forme que les éditions précédentes. Explications.

Déjà, la Place de l'Abbé-Pierre, cocon naturel de bâtiments artificiels, espace clos au ciel infini en plein centre-ville, est d'emblée sortie du jeu car la promiscuité des lieux n'en faisaient pas le meilleur spot en temps de covid-19.

Pour avoir plus d’espace et accueillir les CrocoLover en toute sécurité, les JeuDiVins se déplacent sur l'Esplanade Charles-De-Gaulle, boulevard de la Libération. Si le lieu change, le fond des soirées, pas tellement !

Les vignerons de l'AOC Costières de Nîmes vous accueilleront tout l'été en plein cœur de la ville. Les badauds et gourmands pourront aller déguster leurs vins dans ce bar éphémère qui rythmera quelques soirées estivales. Un bar au grand air pourrait sembler mal venu quand les véritables troquets ont du mal à remonter la pente de la crise sanitaire mais il paraît que les producteurs eux-mêmes ont du mal à écouler leur nectar.

L'Esplanade Charles-De-Gaulle avec sa fontaine Pradier et les arènes non loin (Photo Anthony Maurin).

Alors pourquoi y aller me direz vous ? Pour la convivialité retrouvée et les moments de partage avec les vignerons locaux pardi ! Habituellement les réservations se faisaient différemment. Encore une nouveauté cette année avec la crise qui est passée par là, les visiteurs auront la possibilité de réserver en ligne des tickets et des verres de dégustation chaque jeudi.

L'achat en ligne permet de fluidifier les flux de personnes à l'accueil. L'achat de ticket sur place restera également possible. Pour les prix, du coup, les bistrotiers de la ville l'ont un peu mauvaise. Cet événement récurrent a toute sa place en centre-ville mais les propriétaires voient d'un mauvais œil cette concurrence quasi déloyale.  En effet, 7 euros le verre sérigraphié et 2 tickets de dégustation de vin. Le réassort est possible avec deux tickets dégustation vin à 6 euros.

Tous les jeudis, du 2 juillet au 27 août, de 19h à 22h sur l'Esplanade Charles-De-Gaulle, Boulevard de la libération.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité