Actualités

VAUVERT Réélu maire, Jean Denat s’adresse aussi à ceux qui n’ont pas voté pour sa liste

Jean Denat a officiellement été réélu maire de Vauvert, ce dimanche 5 juillet 2020. (Photo : Stéphanie Marin / ObjectifGard)

Le dimanche 28 juin, Jean Denat sortait victorieux du second round des municipales à Vauvert. Un combat que le maire sortant a gagné face au candidat du Rassemblement national, Jean-Louis Meizonnet, avec un écart de 155 voix.

Après la victoire de sa liste « Pour nous, c'est Vauvert ! » au second tour des élections municipales dimanche dernier avec 51,58% des voix exprimées, Jean Denat a été officiellement réélu hier, dimanche 5 juillet au matin, à l’occasion du conseil municipal d’installation qui s'est tenu dans la salle Georges Bizet à Vauvert. Le maire socialiste sortant a obtenu 25 voix sur 33 élus.

Une fois le conseil municipal installé, et comme c'est de tradition à Vauvert, les élus et les curieux venus en petit nombre, crise sanitaire oblige, ont entonné en choeur la Marseillaise. Puis prenant le micro, Jean Denat, vêtu de l'écharpe tricolore, a remercié ses proches, son équipe ainsi que et entre autres celui qui lui a mis le pied à l'étrier, l'ancien maire de Vauvert, Guy Roca. Satisfait du taux de participation sur sa commune, 57,30%, il a remercié l'ensemble des électeurs qui ont voté dimanche dernier. "C'est un signe que les Vauverdois sont attachés au fonctionnement de la démocratie, qu'il y avait un enjeu sur ces élections municipales", a-t-il commenté. Un message plus particulier a été adressé aux 2 532 électeurs qui ont "choisi de faire confiance à la majorité. Après une campagne difficile mais qui nous a permis une fois de plus de témoigner ce que nous avons fait, ce que nous souhaitons faire et surtout de les assurer que c'est avec eux que nous construirons Vauvert."

Enfin, Jean Denat a salué ceux qui n'ont pas voté pour sa liste, soit 2 377 électeurs qui ont donné leur voix à Jean-Louis Meizonnet : "À travers ce choix, ils nous ont exprimé leur sentiment, leur crainte, leur désespoir, leur refus. Je voudrais leur dire que nous nous attacherons dans les années qui viennent non pas regretter leur choix d'un moment, mais qu'ils puissent trouver dans notre capacité à rassembler, à conduire les affaires de la ville, dans notre souci d'égalité, les moyens d'être encore plus nombreux pour que à Vauvert on puisse construire un avenir ensemble."

Neuf adjoints élus

Suite à cette première prise de parole, a eu lieu l'élection des neuf adjoints au maire. Seule la majorité a présenté une liste, qui a été élue là encore avec 25 voix. Katy Guyot garde sa place de première adjointe, deuxième adjoint Bruno Pascal, troisième adjointe Annick Chopard, quatrième adjoint Rodolphe Rubio, cinquième adjointe Laurence Emmanuelli, sixième adjoint Farouk Moussa, septième adjointe Élisabeth Michalski, huitième adjoint Christian Sommacal et neuvième adjointe Magali Nissard. Pour l'heure, les délégations n'ont pas été attribuées.

Une nouvelle passe d'armes entre Jean Denat et Jean-Louis Meizonnet

Comme le veut la tradition, le premier édile de Vauvert a donné la parole à l'opposition. Jean-Louis Meizonnet a d'abord transmis un "salut républicain" à Jean Denat. Puis il a poursuivi son discours en accusant une nouvelle fois le maire sortant d'avoir utilisé "les moyens les plus déloyaux, alliant alternativement attaques et victimisation" pour parvenir à ces fins. Et d'énumérer : "tentative de débauchage d'une colistière ou de colistiers de la liste du candidat du premier tour qui m'a porté son soutien au second. Tentative d'achat de voix. Procès en diffamation sur un dossier vide de propos diffamatoires. Intimidation, menaces. Peur créée dans les quartiers en brandissant le spectre du racisme et du fascisme." Enfin, Jean-Louis Meizonnet, qui a déposé un recours vendredi dernier, a assuré que l'opposition poursuivra son rôle en portant un regard attentif à la réalisation des promesses faites par Jean Denat.

Ce dernier a rétorqué : "Je pense que vous resterez celui qui aura mené la campagne la plus pourrie de toute l'histoire locale. En ce qui nous concerne, nous respecterons l'opposition, vous aurez ce que la loi vous réserve, mais vous n'aurez plus la qualité de relation que nous avons entretenu pendant six ans. La campagne que vous avez conduite laisse des traces et il faudra du temps qu'elles disparaissent."

Lors de ces six années à venir, le maire de Vauvert assure que la priorité sera donnée, entre autres à "l'éducation, la culture, au respect de soi et des autres, à la volonté de protéger les plus fragiles, les plus vulnérables." Et d'ajouter : "Nous sommes dans une ville où la vie associative, sportive, sociale est tellement riche et nous continuerons à l'encourager. Nous prendrons d'autres mesures innovantes pour préserver notre planète, notre cadre de vie, nos paysages de Camargue. Nous serons aux côtés de nos commerçants, nos artisans, de nos chefs d'entreprise, pour développer la richesse et l'emploi sur notre territoire."

Stéphanie Marin  

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité