Faits Divers

NÎMES Jusqu’à 9 ans de prison pour les pirates de la route issus du quartier du Mas de Mingue

L'échangeur de Gallargues (document archive Vinci autoroutes)

Cinq "pirates des autoroutes" nîmois ont été condamnés mercredi à des peines de trois à neuf ans de prison pour des vols violents visant des automobilistes.

Ils s'y prenaient toujours selon le même mode opératoire et dans le même secteur géographique à des touristes étrangers qui circulaient à bord de voitures haut de gamme sur l'A9 et l'A7. Les faits reprochés aux cinq complices datent de l'été 2017.

Les cinq hommes, tous issus du quartier populaire du Mas de Mingue à Nîmes, ont aussi écopé d'une interdiction de paraître dans le Gard pendant cinq ans. Un des prévenus qui comparaissait libre, n'est pas revenu au tribunal lors du délibéré mercredi vers 20h. Il a écopé de la peine la plus petite à savoir 3 ans de prison.

Le procureur adjoint, Stanislas Vallat, avait requis de 3 à 15 ans d'emprisonnement contre les cinq hommes, âgés de 26 à 29 ans, jugés devant la chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Nîmes pour de multiples chefs de prévention, notamment pour association de malfaiteurs en récidive.

Parmi les deux prévenus condamnés à 9 ans de prison, un homme, Lotfy Boussouak, s'était échappé le 28 janvier 2019 devant le palais de justice de Tarascon (Bouches-du-Rhône) grâce à un commando de deux hommes armés et cagoulés qui avait tiré sur les services pénitentiaires. Il avait été arrêté après six mois de cavale dans une maison isolée du Gard, à Concoules précisément. Un de ses amis d'enfance, soupçonné d'avoir fait parti du commando l'ayant libéré, a également écopé de 9 ans de prison hier. Aucune des victimes, "tétanisées et terrorisées", selon l'avocate des parties civiles maître Laure de Castro, n'a souhaité venir témoigner au cours des trois jours de procès.

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité