A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Les Crocodiles tenus en échec par Rodez

Roux et Meling ne sont pas parvenus à battre Rodez (photo Anthony Maurin)

En faisant match nul avec Rodez 1-1, les Nîmois stoppent une série de deux défaites. Mais même s’ils ont marqué leur premier but de la saison, les Crocodiles sont toujours à la recherche d’une première victoire.

Après deux défaites contre Strasbourg (L1) et Grenoble (L2) sans marquer de but, les Nîmois ont enfin trouvé le chemin des filets, mais ils n’ont toujours pas gagné en trois rencontres de préparation. Nîmes avait choisi de débuter avec onze essentiellement constitué de potentiels remplaçants pour cette saison.

Rodez, qui jouait avec son équipe de titulaires, se procurait la première occasion. Après une perte de ballon d’Alakouch, le centre d’Obiang était contré et il obligeait Dias à se coucher (10e). La réponse gardoise ne tardait pas avec un bon travail préparatoire de Denkey conclu par une frappe non cadrée de Buades (12e).

Ripart tente de reprendre le ballon (photo Anthony Maurin)

Le fort Mistral qui soufflait sur la Bastide n’était pas propice au jeu long et aérien. Les Aveyronnais s’en accommodaient quand même pour placer quelques banderilles. À la suite d’un tacle raté de Guessoum, Bonnet récupérait le ballon et il frappait sur le poteau de Dias (20e). Ce diable de Bonnet chipait le cuir à Valério mais sa tentative était détournée par Dias (24e).

Deaux, Meling et Buades entoure un joueur de Rodez (photo Anthony Maurin)

Bien que malmené, Nîmes n’était pas en reste. Après une frappe de Denkey contrée, Fomba se retrouvait face aux cages adverses mais son tir était détourné par Guivarch (35e). Le gardien de but des visiteurs s’interposait également sur une frappe de Duljevic (37e).

Meling est à terre (photo Anthony Maurin)

Pour la seconde période, l’équipe nîmoise changeait intégralement pour un onze que l’on peut considérer comme celui des titulaires probables en championnat. Pour ceux-là, tout commençait très bien. Philippoteaux récupérait un ballon à l’entrée de la surface de réparation ruthénoise et il armait une imparable frappe que le goal ne pouvait que regarder s'échouer dans ses filets (1-0, 47e). Après 227 minutes de rencontres amicales, Nîmes venait de trouver le chemin des filets.

Koné est à l'attaque (photo Anthony Maurin)

Ce début de seconde période était faste en occasions nîmoises puisque Deaux (50e), qui frappait à côté, Koné (52e),qui trouvait le poteau, et Roux, dont la tête était sauvée sur ligne, s’illustraient. De son côté, Cubas régalait avec ses coups de pieds arrêtés. À l’heure de jeu, Rodez changeait à son tour son équipe pour faire entrer une partie de ses potentiels remplaçants.

Reynet sauve son équipe sur un lob de Alégué (photo Anthony Maurin)

Bonnet, décidément très en vue, continuait à faire des misères aux Crocodiles. Il mettait Reynet à contribution (63e). Puis sur une passe en retrait de Meling, il sortait de sa boite pour dribbler Reynet et égaliser (1-1, 65e). La fin de match était à l’avantage de Rodez, du moins en termes d’occasions. Gueye plaçait une tête dans les bras de Reynet (73e), Alégué tentait un lob lointain que Reynet détournait in extremis en corner (78e) et Ouameu frappait à ras du poteau (80e).

Finalement les deux équipes se quittaient dos à dos et pour les Nîmois la préparation se poursuivra avec un match amical dimanche au stade des Costières face à l’Olympique de Marseille. Selon toute logique, l’opposition devrait être légèrement supérieure que celle proposée par la joueuse équipe de Rodez.

Nîmes Olympique (L1) – Rodez (L2) 1-1. La Bastide (terrain n°2). Mi-temps : 0-0. But pour Nîmes : Philippoteaux (47e). But pour Rodez : Bbonnet (65e). Avertissements à Nîmes : Alakouch (27e), Miguel (44e) et Cubas (90e+2). Avertissement Rodez : Douline (57e).

Nîmes Olympique (1e période) : Dias – Alakouch, Landre, Guessoum, Miguel – Valerio, Fomba, Alhinvi – Buades, Denkey, Duljevic.

Nîmes Olympique (2e période) : Reynet – Ripart, Briançon, Martinez, Meling – Cubas, Deaux – Ferhat, Roux, Koné, Philippoteaux.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité