A la uneActualités

TOROS Arles annonce sa feria et réjouit l’aficion

L'aficion attend le paseo de la première corrida de la Feria du Riz édition 2020 (Photo Archives Anthony Maurin).

Le moment est grave. Forcément, la crise sanitaire que l'on vit depuis six mois n'est pas oubliée, mais Juan Bautista et les Ville d'Arles ont enfin annoncé les cartels de la prochaines fera du Riz qui se tiendra du 11 au 13 septembre prochains.

Il n'y aura pas de corrida goyesque qui est habituellement l'événement phare de cette ferma; mais comment dire ? L'aficion sera satisfaite de pouvoir aller aux arènes pour voir une vraie course. Le campo, c'est très bien, mais les enjeux y sont moindres, même s'ils sont primordiaux.

Le directeur arlésien des arènes, lui-même ancien matador de toros ayant mis en terme à sa carrière l'an dernier, revient avec une ferra montée de manière intelligente. Des cartels simples mais efficaces qui plairont certainement à une aficion en manque de sensations.

El Juli (Photo Archives Anthony Maurin).

Patrick de Carolis, maire d'Arles et Jean-Baptiste Jalabert ont donc présenté les cartels et les contours d'une feria du Riz 2020, spéciale, mais qui aura bien lieu cette année. Au programme :

Dès le vendredi 11 à 17h30, place à la Cocarde d'or, "La plus grande des courses camarguaises" avec Mari Peu (Gillet), Lou Taï (Guillierme), Chico (Lautier), Aïros (Des Baumelles), Bigarra (Fabre-Mailhan),  Trocadero (Saumade) et Dardaillon (Cuillé).

Le lendemain, samedi 12 seprembre à 17h, corrida concours avec les élevages suivants : Victoriano del Río, Jandilla, Santiago Domecq, Garcigrande, Alcurrucén et Pagés-Mailhan pour les maestros El Juli, Paco Urena et Adrien Salenc.
Tristan Espigue (Photo Archives Anthony Maurin).
Dimanche 13 septembre, à 11h, novillada arlésienne avec deux nouilles de Yonnet et deux autres de Fernay pour Adam Samira et Tristan Espigue qui débute dans la catégorie. Deux novillos de Jalabert seront attribués à Fabien Castellani de l'école taurine d'Arles.
Enfin et pour conclure, à 17h, une corrida mixte qui prendra la forme d'un mano a mano avec des toros de Los Espartales (2), de Prieto de la Cal (1) pour Diego Ventura et de Zalduendo (2) et La Quinta (1) pour Antonio ferrera.
Antonio Ferrera (Photo Archives Anthony Maurin).
La vente des abonnements se fera à partir du 11 août et celle des places séparées à partir du 31. Au guichet des arènes : du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 1730 ou par internet (paiement sécurisé): http://www.arenes-arles.com. Enfin, par téléphone: 0891 700 370. Réservation par téléphone et par internet fortement conseillée.
On se doute bien que les tractations ont dû être denses avec la Préfecture et les représentants de l'État dans la région. Les toros et leur feria sont synonymes de rapprochement des peuples, d'effet de foule mais l'aficion comme les festaïres ne sont pas idiots, ils savent les risques encourus et sauront se tenir.

 

FERIA DU RIZ 2020 - du 11 au 13 septembre Patrick de Carolis, maire d'Arles et Jean-Baptiste Jalabert présentent les cartels et les contours d'une feria du Riz 2020, spéciale, mais qui aura bien lieu cette année. VENDREDI 11 Septembre - 17H30LA COCARDE D'OR"La plus grande des courses camarguaises"MARI PEU (Gillet) - LOU TAÏ (Guillierme) - CHICO (Lautier) - AÏROS (Des Baumelles) - BIGARRA (Fabre-Mailhan) - TROCADERO ( Saumade) - DARDAILLON (Cuillé)SAMEDI 12 Seprembre - 17H00CORRIDA CONCOURSVictoriano del Río - Jandilla - Santiago Domecq - Garcigrande - Alcurrucén - Pagés-MailhanEL JULI - PACO URENA - ADRIEN SALENCDIMANCHE 13 SEPTEMBRE - 11H00NOVILLADA ARLESIENNE2 Yonnet - 2 FernayADAM SAMIRA - TRISTAN ESPIGUE (qui débute en novillada piquée)2 JalabertFABIEN CASTELLANI (école taurine d'Arles)17H00 - CORRIDA MIXTE - Mano a mano2 Los Espartales - 1 Prieto de la CalDIEGO VENTURA2 Zalduendo - 1 La QuintaANTONIO FERRERAVente des abonnements à partir du 11 Août.Vente des places séparées à partir du 31 Août.Au guichet des arènes: du lundi au vendredi de 9H30 à 12H30 et de 13H30 à 17H30.Par internet (paiement sécurisé): http://www.arenes-arles.comPar téléphone: 0891 700 370Réservation par téléphone et par internet FORTEMENT CONSEILLÉE.Appliquez les gestes barrières - Port du masque obligatoireVidéo: Tendido11

Publiée par Arènes d'Arles Page Officielle sur Vendredi 7 août 2020

Sur le site de la Ville d'Arles, on peut lire :

C'est un petit exploit qu'ont réalisé les arènes d'Arles. En quelques semaines, Jean-Baptiste Jalabert et son équipe ont dû réécrire l'histoire de la feria qui doit se tenir du 11 au 13 septembre. Balayer la programmation initiale, imaginer à nouveau les cartels, et adapter les spectacles à la situation sanitaire pour obtenir l'autorisation préfectorale, tombée hier, vendredi 7 août.

" Ils ont fait un énorme effort pour être à l’affiche à Arles ", salue Jean-Baptiste Jalabert, qui a diffusé les cartels ce samedi 8 août. " Vu le contexte, nous sommes particulièrement fiers de pouvoir présenter des cartels de cette qualité. " Plus d'un an après le dernier paseo, les arènes d'Arles vont donc de nouveau vibrer.

Des familles, des jeunes et moins jeunes qui arpentent les rues arlésiennes... (Photo Archives OG)

Je suis très heureux que l’année 2020 permette à Arles de vivre une feria du Riz ", a souligné le maire d'Arles, Patrick de Carolis. " Nous avons imaginé une feria responsable, et je remercie l’empresa Jean-Baptiste Jalabert pour son opiniâtreté à proposer, en dépit de la crise sanitaire et dans les meilleures conditions possibles, cette feria du Riz 2020. Je le remercie aussi pour la qualité des cartels proposés, connaissant les difficultés qu’il a dû affronter en cette période difficile pour le monde de l’aficion. Nous devrons tous être vigilants pour respecter les mesures sanitaires et ainsi pouvoir continuer à célébrer, deux fois par an, ici à Arles, l’aficion et la fe di biou. "

" Je suis heureux que le conseil municipal ait voté ma proposition d’une journée exceptionnelle de congé donnée aux agents municipaux et à ceux du CCAS, pour le vendredi 11 septembre, à l’occasion de la Cocarde d’Or. Certes c’est une mesure exceptionnelle, puisque cette journée reviendra à Pâques dès 2021. Mais nos élevages et notre territoire ont besoin de ce soutien au monde de la bouvino. "

Pas de bodega, et des règles sanitaires strictes

Pour pouvoir maintenir la feria dans les rues, la Ville a défini des règles sanitaires très strictes. Il n'y aura donc pas de bodega ni de comptoir dans les rues, et seuls les cafés et restaurants arlésiens pourront ouvrir, avec fermeture obligatoire à une heure du matin. Il n’y aura pas non plus de lâchers de taureaux ni d’arènes portatives. Des fanfares déambuleront dans la rue mais aucune animation statique sera autorisée. Les terrasses existantes seront étendues pour assurer au mieux les mesures de distanciation et notamment l’obligation pour les clients de se maintenir en position assise.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité