ActualitésCultureSociété

GARD Lire « Les larmes de Mélanie », un roman de Françoise Vielzeuf

Le désespoir d'une mère cévenole dont les fils font la Première Guerre mondiale.

Nombre 7 est une maison d'édition nîmoise qui laisse la place aux auteurs de s'exprimer. Ici, de nouvelles plumes sont à lire et à découvrir, la preuve avec Les larmes de Mélanie de Françoise Vielzeuf.

Depuis le début de l'été, Nombre 7 nous propose une sélection de ses meilleurs ouvrages. Un Top 10 qui permet aux lecteurs d'avoir de nouvelles idées pour passer des vacances au calme, la tête tantôt dans les nuages, tantôt dans la lune. Pour l'heure, les lecteurs seront immergés dans la boue des tranchées...

Toute petite déjà, Françoise savait qu'elle écrirait. Une certitude qu'elle se répétait à elle-même dès lors qu'elle avait un bouquin entre les mains, c'est à dire tout le temps ou presque, tant elle était insatiable de mots, de lignes, d'histoires...

Depuis la publication de son premier roman, Françoise ne cesse d'écrire "un livre en appelle un autre", comme elle aime à le dire dans un grand éclat de rire. Car si Françoise Vielzeuf se plaît à réfléchir sur des sujets difficiles comme l'angoisse d'une mère ou la résilience, c'est une femme lumineuse et joyeuse qui vous fera découvrir son petit monde à part !

Les larmes de Mélanie est le neuvième roman de Françoise Vielzeuf (le premier date de 2005). Les larmes de Mélanie est un roman sur fond d'histoire vraie, celle de la grand-mère de l'auteure, Mélanie, dont les deux fils partirent faire la guerre de 14/18.

À partir de documents retrouvés au sein de sa famille, Françoise Vielzeuf a remonté les traces de son père et de son oncle qui, durant quatre ans, ont connu le quotidien des batailles et des garnisons. De Verdun au Chemin des Dames, comment cette maman cévenole a vécu l'angoisse de voir ses fils partir au front durant ces longues années ?

Avec justesse et sensibilité, Françoise Vielzeuf nous fait partager la vie quotidienne de cette famille de paysans cévenols, la sienne, dont les jours étaient faits de durs labeurs, de joie lorsque les deux fils rentraient en permission et de peur, lorsqu’ils repartaient assumer leur devoir militaire. Un bond dans le temps de 100 ans en arrière pour ne rien oublier du passé. À lire sans modération !

Les larmes de Mélanie, 162 pages, 148x210cm pour 15 euros, ebook à 2,99 euros.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité