ActualitésEconomie

CÔTES DU RHÔNE Vers un millésime qualitatif chez Maison Sinnae

Les vendanges ont démarré chez Maison Sinnae (DE)

Ici aussi, les vendanges ont débuté avec un peu d’avance : les vignerons de Maison Sinnae (ex-Laudun Chusclan vignerons) ont lancé la récolte des premiers cépages blancs mercredi dernier.

Les premiers rosés ont suivi dès le lendemain sur le site de Chusclan, avant l’ouverture du site de Codolet en début de cette semaine. Des vendanges précoces, provoquées par les conditions météorologiques car après un automne très pluvieux, un hiver sec et doux et un printemps chaud, le cycle végétatif de la vigne a pris de l’avance. Une avance qui a pu être préjudiciable. Le 25 mars dernier, un épisode de gel tardif a en effet fortement impacté les cépages les plus précoces du vignoble.

Dans ce contexte, « nous nous attendons à une petite récolte malgré un millésime qualitativement remarquable, affirme Philippe Amphoux, directeur de Maison Sinnae. Avec des journées chaudes et des nuits assez fraîches tout l'été, un état sanitaire exceptionnel du vignoble et une belle acidité des raisins, le millésime 2020 sera résolument un millésime qualitatif avec un beau potentiel de garde. »

Une démarche de qualité qui se retrouve aussi dans la certification Haute valeur environnementale (HVE). Cette année, 40 nouvelles exploitations coopératrices sont certifiées HVE niveau 3 - le maximum -, soit 57 exploitations en tout. Cela représente « une surface de 1 200 hectares supplémentaires par rapport à 2019, précise Philippe Pellaton, président de Maison Sinnae. Ce chiffre démontre l'engagement des vignerons depuis toujours dans des méthodes de production plus responsables au travers de démarches environnementales significatives. Le passage en certification HVE n'a fait que confirmer cet engagement et ces pratiques. »

L’idée est d’atteindre les 90 % d’exploitations certifiées HVE d’ici à 2021. Signifiant, quand on sait que Maison Sinnae est, avec plus de 2 800 hectares de production et un potentiel de 130 000 hectolitres annuel, le premier producteur en volume des Côtes du Rhône.

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité