Actualités

ÉNERGIE La création d’une grappe photovoltaïque citoyenne en projet dans la métropole nîmoise

L'association Cit'en a lancé une campagne de financement participatif pour la création d'une grappe solaire sur le territoire de Nîmes Métropole. (Photo : Cit'en)
L'association Cit'en a lancé une campagne de financement participatif pour la création d'une grappe solaire sur le territoire de Nîmes métropole. (Photo : Cit'en)

L'association Cit'en a lancé ce jeudi 3 septembre une campagne de financement participatif pour la création d’une « grappe photovoltaïque » sur le territoire de Nîmes métropole.

Cit’en mène un projet de création d'une « grappe solaire », soit une réalisation de plusieurs toitures photovoltaïques sur différents bâtiments privé et public du territoire de Nîmes métropole. L'électricité verte produite sera vendue sur le réseau. Le projet sera financé et géré entièrement par les citoyens. "Une occasion concrète de contribuer à la transition énergétique et de lutter contre le changement climatique", indique l'association nîmoise dans un communiqué. Tout un chacun peut s'engager à ses côtés en participant à la campagne de financement participatif lancée sur la plateforme Zest.coop.

Les Survoltés d’Aubais ont ouvert la voie des productions citoyennes d’électricité avec leur parc installé sur une ancienne décharge. C’était le premier parc photovoltaïque citoyen de France. Leur succès, confirmé par une première année de production au-delà des prévisions, a encouragé d’autres collectifs à se lancer dans l’aventure : CITRE sur l’Uzège et Les Lucioles citoyennes à Durfort. Aujourd’hui, Cit’en rejoint ces pionniers avec un projet de grappe photovoltaïque en toitures publiques et privées sur le territoire de Nîmes métropole.

L’association ayant pour objet la transition énergétique citoyenne, a été lauréate en 2018 de deux appels à projet : « #dédé » pour Nîmes métropole et « Énergies renouvelables coopératives et citoyennes » pour la Région Occitanie. Cit’en s’inscrit dans l’objectif de la Région qui est de permettre aux citoyens de se réapproprier les questions énergétiques. Elle souhaite devenir à l’horizon 2050 la première région européenne à énergie positive, c’est-à-dire qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Grâce à l’appel à projets remporté, chaque fois qu’un citoyen investira un euro dans le projet de Cit’en, la région apportera un euro supplémentaire.

La somme collectée via cette campagne de financement participatif servira à payer des études de faisabilité nécessaires à la réalisation de quatre toitures publiques situées sur le territoire de Nîmes métropole. L'objectif à atteindre avant le 2 novembre prochain : 3 400 euros.

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité