Faits Divers

AU PALAIS Le rififi entre voisins se termine en bagarre et coups de feu

Dans la salle d'audience du tribunal correctionnel de Nîmes. (Photo d'illustration : Tony Duret / Objectif Gard)

Un homme de 36 ans a été récemment condamné à 18 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Nîmes.

Il lui est reproché des menaces de mort et des violences avec une arme dans des conditions qui restent totalement énigmatiques 20 mois plus tard. Le 8 décembre 2018, le prévenu rentre chez lui en soirée dans un immeuble de Villeneuve-lès-Avignon lorsqu’une altercation éclate dans un hall d’immeuble. L’habitant fait-il trop de bruit avec sa puissante moto, a-t-il des propos et des attitudes qui irritent ses voisins ? Personne ne connaît l’origine des violences qui vont arriver.

Le prévenu pénètre dans le hall d'immeuble avec sa compagne enceinte lorsqu’une bagarre éclate avec des personnes qui se trouvent là. L’homme parvient à s’enfuir et va chercher, selon ses dires à la barre, une arme chargée avant de revenir vers le groupe situé dans le hall. Il tire en l’air et une nouvelle altercation éclate. Il n’y a pas eu de victime liée aux tirs mais un homme a été blessé par le mis en cause et pris en charge médicalement. La présidente de l’audience a résumé ce dossier : « C’est un cocktail explosif de prises de stupéfiants, d’alcool, avec des violences qui surviennent pour rien ou pas grand chose, un regard, un mot ».

Face au casier déjà fourni du suspect (7 mentions dont des faits de violences) le substitut du procureur a requis 18 mois ferme assortis d'un mandat de dépôt à l'audience. « Il part dans son garage récupérer une arme chargée et revient pour en découdre, pour en finir », a estimé le représentant du parquet de Nîmes. Le tribunal lui a bien infligé 18 mois de prison, mais il échappe au mandat d'arrêt dans la salle du tribunal correctionnel.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité