A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

LE 7H50 de Jérôme Arpinon (Nîmes Olympique) : « Vous vous attendiez à voir jouer le Real Madrid, le Bayern Munich ou Nîmes ? »

Jérôme Arpinon est satisfait du match nul contre Lens (photo Objectif Gard)

Après le match nul du Nîmes Olympique face à Lens 1-1, hier au stade des Costières, l’entraîneur des Crocodiles retient le positif et la réaction de ses joueurs en seconde période. Il évoque également le derby qui se jouera dimanche prochain à Montpellier sans oublier le mercato qui ferme cette semaine.

Objectif Gard : Quelle analyse faites-vous du match contre Lens ?

Jérôme Arpinon : Il y a eu une mi-temps pour chaque équipe. En première période nous n’étions pas bien coordonnés pour les presser. En seconde période nous avons montré nos vraies valeurs, celles du club. J’ai une équipe qui ne lâche rien.

Qu’avez-vous dit à vos joueurs à la mi-temps ?

Certains n’étaient pas dans le match, comme je le souhaitais. On a rectifié, en leur faisant confiance.

Que retenez-vous ? Les difficultés que vous ont posées les Lensois ou la réaction de vos joueurs ?

Je garde toujours le positif et la réaction de l’équipe. Nous allons travailler sur le négatif. Quand tous les joueurs ne veulent pas défendre en avançant, ça donne la première période que l’on a fait. Revenir dans ce match, c’est très très bien et je trouve que mon équipe a du talent. Elle ne demande qu’à progresser.

"Il y a autant de spectateurs que d’entraîneurs"

Diriez-vous que la première période de votre équipe a été la plus mauvaise depuis le début de la saison ?

C’est en tous cas la moins aboutie. On travaille mais parfois, entre ce que l’on fait à l’entraînement et ce qui se passe en match, il y a une différence.

Par moment, le public des Costières a sifflé votre équipe. Cela vous touche-t-il ?

Je ne l'ai pas entendu car je suis dans ma bulle. Ce n’est pas grave. Il y a autant de spectateurs que d’entraîneurs. Il y en a des satisfaits et d’autres pas. Je fais mon métier en restant dans mon axe de travail. Les supporters ont payé leur place et ils sont en droit de dire s’ils trouvent que l’on a pas été bons. Après vous vous attendez à voir jouer le Real Madrid, le Bayern Munich ou Nîmes ?

Jérôme Arpinon aimerait que Kevin Denkey reste jusqu'à la fin de la saison (photo Anthony Maurin)

Quel bilan tirez-vous des cinq premières journées ?

C’est le bilan d’une équipe qui va jouer le maintien. Il est plutôt positif. Cinq points en cinq matches, nous aurions aimé en avoir un petit peu plus, mais il ne faut pas oublier que nous avons affronté Lyon et Rennes.

"MHSC ne joue pas dans la même catégorie, mais sur un match…"

 

Dimanche arrive le derby à Montpellier. Que cela représente-t-il pour vous ?

C’est un match spécial, après il ne vaut que trois points. C’est particulier pour les supporters des deux camps. Je m’attends à un match assez âpre. Montpellier ne joue pas dans la même catégorie que nous, mais sur un match…

Le derby va se jouer à huis-clos. Cela est-il un regret ?

Je ne sais pas si c’est bien, mais j’aurais aimé qu’il y ait du public pour un vrai derby.

Patrick Burner, qui a signé cette semaine, est entré contre Lens. Qu’attendez-vous de lui cette saison ?

Qu’il nous amène un apport offensif et du dynamisme. C’est un joueur qui a des qualités, comme Meling à gauche.

"On recrutera un, deux, trois ou quatre joueurs. Plus y en a, mieux c’est"

Faut-il s’attendre à d’autres arrivées dans les jours à venir ?

Deux joueurs offensifs. Arribi, ce n’est plus un secret et c’est une question de visa. Après on va voir un autre joueur polyvalent. On a parlé de Diego Rollan qui fait partie d’une liste avec d’autres joueurs. On en recrutera un, deux, trois ou quatre. Plus y en a, mieux c’est.

Kevin Denkey est annoncé au FC Bruges, pouvez-vous nous en dire plus ?

Il est venu me parler pour me dire qu’il est à la disposition du club. J’ai trouvé qu’il faisait preuve d’un très bon état d’esprit. Je ne suis pas favorable à son départ, mais il y a d’autres aspects qui ne me concernent pas. S’il part, c’est pour un grand club qui joue la Ligue des champions, malgré tout j’aimerais qu’il reste avec nous jusqu’à la fin de la saison. Mais si le président dit qu’il faut le vendre, je ne vais pas lui sauter dessus (Rires).

Propos recueillis par Norman Jardin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité