Faits Divers

NÎMES Arrêté après une cavale, il veut sortir de prison

(Photo illustration Objectif Gard Corentin Corger)

Condamné à 17 ans de réclusion criminelle en septembre 2019, un homme avait profité du moment du délibéré pour prendre la poudre d’escampette et s'enfuir du palais de justice de Nîmes.

Il comparaissait à l’époque libre à l’audience et il s’était mis en cavale. Interpellé quelques mois plus tard, il purge actuellement sa peine en attendant son procès en appel devant la cour d’assises d’Ardèche d’ici quelques mois. Il a demandé la semaine dernière à la cour d’appel de Nîmes de bien vouloir lui rendre sa liberté.

En effet, cet homme réclame une libération et son placement sous contrôle judiciaire. « On vous dit aujourd’hui, assez étrangement d’ailleurs, que cet homme n’a pas organisé sa fuite alors qu’il était en cavale pour se soustraire à la justice. De plus, on nous raconte une belle histoire en expliquant qu’il va respecter son contrôle judiciaire, ce dont je doute », souligne l’avocat général, Alexandre Rossi, qui s’oppose à la remise en liberté de cet homme. Notamment « pour les risques de pression sur la victime qui a été violée, puis dénigrée et insultée durant tout le procès ». La chambre de l’instruction de Nîmes a écouté les arguments de l’avocat général en refusant de libérer le mis en cause.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité