A la uneActualitésSociété

LA PAUSE Fêtez la nature !

Une ancienne citerne à eau (Photo Sylvain Bidot).
Une ancienne citerne à eau (Photo Sylvain Bidot).

Jusqu'à ce soir c'est la fête de la nature ! À Nîmes, l'équipe du service municipal de la biodiversité a concocté un programme de visites gratuites à la découverte de la zone refuge du Bois des Espeisses, ouverte exceptionnellement à cette occasion.

Dans une vie citadine au XXIè siècle la nature prend une place des plus en plus importante. Voir, sentir, toucher de la verdure deviennent des choses essentielles pour garder la tête sur les épaules et les pieds... Sur terre ! Nîmes est bordée de garrigues qui changent au fil des saisons. Poumon vert de la cité des Antonin, le bois des Espeisses est aussi celui qui est le plus proche de la ville.

Après " Venez chercher la petite bête ", " Les mystères de la zone de tranquillité " ou encore " Cache-cache nature au bois " voici la dernière balade proposée ce dimanche. Son nom ? " Prenons-en de la graine. " Quand il s’agit de s’adapter, de coloniser et de survivre, les plantes font preuve d’un savoir-faire extraordinaire et vous en saurez plus en allant roder au nord-ouest de Nîmes cet après-midi.

Le visiteur seul ou en famille pourra ainsi déambuler dans la zone de tranquillité et découvrir les facettes de l’évolution de la garrigue ce dimanche de 14h à 16h30 au Bois des Espeisses. " Nous essayons d’ouvrir des clairières pour recréer la végétation de garrigue, car les espaces naturels qui se referment s’accompagnent d’un appauvrissement de la biodiversité. Ces ouvertures qu’on laisse en herbe voient des espèces végétales en dormance réapparaître, avec leur cortège d’insectes, d’orthoptères, d’oiseaux, de reptiles et de mammifères. Plus on a une diversité d’habitats, plus on a d’espèces présentes " note Sylvain Bidot, animateur éducateur à l’environnement.

Ici, 29 espèces d’oiseaux sont recensées en 2020 sur l’ensemble du bois. Retour historique, la mention la plus ancienne de ce bois remonte à 1140 mais ce n'est qu'en 1998 que le Ville, après l'avoir aménagée, l’ouvre au public.

Gratuit, inscriptions au 04 66 27 76 37. Pour découvrir les trésors cachés de la zone refuge, lire l'article Le bois secret des Espeisses sur vivrenimes.fr.

Publicité
Publicité
Publicité

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité