ActualitésSports GardUSAM

USAM Après la Savoie, les guerriers nîmois s’attaquent à la Slovaquie

Très diminuée, l'USAM doit quand même débuter sa campagne européenne mardi (Photo Anthony Maurin)

À peine le temps de récupérer pour l'équipe décimée qui a ramené un nul héroïque de Chambéry (29-29) vendredi soir, que cette nuit la délégation nîmoise a entamé son périple pour rejoindre la Slovaquie en vue d'affronter Tatran Presov mardi soir (20h45) pour débuter sa campagne européenne. 

C'est une situation très particulière que vit l'USAM Nîmes Gard actuellement, un "truc de fou" pour employer une expression plus triviale. Approximativement 26 heures après être rentrés chez eux de Chambéry, les joueurs nîmois sont repartis direction la Slovaquie. Vendredi soir, après une deuxième demande de report refusée, la Green team, décimée avec neuf joueurs absents dont cinq atteints du covid, a réussi l'exploit d'accrocher les Savoyards (29-29) dans leur salle.

"C'est scandaleux de faire jouer un match dans de telles conditions. On s'aperçoit qu'il y a une deuxième vague en France avec des couvre-feux et tu maintiens le match, il y a aucune cohérence, confie Julien Rebichon qui ne mâche pas ses mots mais savoure cette performance on a fait avec les moyens du bord, on a joué sans pression avec un surplus de folie compte tenu des absents. Personne pensait que l'on allait ramener un résultat." Juste le temps d'apprécier et de rentrer à Nîmes vers deux heures du matin.

Un samedi synonyme de repos avec deux nouvelles. La bonne, c'est que les résultats des tests effectués vendredi matin ne révèlent pas de nouveaux cas. On reste donc à cinq joueurs positifs et deux membres du staff. La mauvaise c'est que l'EHF, la Fédération européenne de handball, a refusé la demande de report formulée par le club nîmois concernant la première rencontre de la Ligue européenne de l'EHF programmée ce mardi (à 20h45).

Dupuy et deux jeunes en renfort

"Ce que je trouve injuste c'est que le match de Montpellier contre Moscou est reporté mais nous non. Cela pose question sur l'équité", réagit le capitaine qui n'a donc pas d'autres choix en compagnie de sa bande de guerriers de réaliser les plus de 1 800 kms qui séparent Nîmes de Presov. Cette nuit, à quatre heures du matin 14 joueurs et quatre membres du staff ont rejoint l'aéroport de Montpellier pour atterrir à Paris avant de prendre un second vol les menant à Cracovie en Pologne.

La fin du périple doit se faire en bus (3h30 de trajet) pour une arrivée en terre slovaque en milieu d'après-midi. La journée de lundi permettra au groupe de se préparer sur place avant d'entamer le lendemain sa campagne européenne. Une Green team composée de seulement neufs pros (sur 17) puisque Salou, Nyateu, Poyet, Acquevillo sont blessés dont un est aussi positif au covid tout comme quatre autres joueurs (Sanad, Tesio, Gallego, Minel). Nîmes peut néanmoins compter sur le retour de Quentin Dupuy, apte pour cette rencontre.

En plus du défenseur, il faut ajouter deux renforts supplémentaires du centre de formation aux onze de Chambéry. Il s'agit de Clément Esparon et Baptiste Joblon qui rejoignent leurs coéquipiers Guéric Vincent, Damien Gibernon et Lou Derisbourg. Des jeunes qui n'ont pas fini d'être sollicités puisqu'entre le championnat et la Coupe d'Europe, ce sont quatre matches en dix jours (à partir de mardi) qui attendent les Usamistes.

 Corentin Corger

Le groupe retenu pour la Slovaquie : Desbonnet, Paul; Vincent, Rebichon, Hesham, Esparon, Guigou, Derisbourg, Tobie, Gibernon, Kavticnik, Dupuy, Nieto, Joblon. 

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité