A la uneActualités

ÉDITORIAL Une pression à la maison

 

Le Gard va basculer ce soir dans une période qui va rappeler quelques mauvais souvenirs printaniers. Après le confinement du mars dernier, voilà le couvre-feu de l'automne après un été libre et ensoleillé. Reste à savoir dans quel état nous en serons quand pointera l'hiver. Ce satané virus n'a donc pas fini de faire parler de lui et espérons que dans un an, à la même époque, on n'en sera pas réduit à écrire la même chose. En attendant, ce couvre-feu fleure bon le début d'un reconfinement. Partiel pour le moment. Mais bon. On nous enferme à nouveau quand même. Tous les soirs pour le moment. Puis peut-être la semaine prochaine, deux heures plus tôt. Et peut-être même quatre heures avant, à 17 heures. Avant de nous dire finalement, restez chez vous la journée aussi. Certains n'auront pas besoin de se poser la question, ce sont les bars. Eux ils ferment tout le temps. Direct et pour plusieurs semaines. Si vous voulez boire un café le matin, prenez-le chez vous. Si vous voulez boire une bière le soir après une bonne journée de taf, faites-vous une pression à la maison. Tout cela semble un peu brutal. Mais que voulez-vous, ce coronavirus n'a pas d'horloge du temps. Il circule plus ou moins intensément au gré des saisons. Là, il accélère alors l'État s'adapte. Et anticipe un mois de novembre catastrophique comme l'a annoncé le Premier ministre. Une catastrophe sanitaire car celle économique est là et bien là. Pour les gérants de bars, des salles de sports et tous les autres. On ne sait pas comment tout ce beau monde va se relever. Et comment la France va se réveiller après ce cauchemar. En attendant, réjouissons-nous au moins d'une chose : dimanche, on recule d'une heure. Une heure de plus dehors, youpi !

Abdel Samari

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité