ActualitésSports Gard

TENNIS Benjamin Bonzi : « Une saison bizarre mais très satisfaisante »

L'Anduzien Benjamin Bonzi a réalisé une belle saison 2020. (Photo FFT)

Passé du 356e au 164e rang mondial cette saison, Benjamin Bonzi a connu beaucoup de belles réussites en 2020. Retour sur une saison faste pour l'Anduzien. Entretien. 

Objectif Gard : Après un second tour à Roland Garros, vous avez terminé votre saison de la plus belle des manières la semaine passée, avec un 16e de finale au Masters 1000 de Paris Bercy. La capitale vous réussi bien... 

Benjamin Bonzi : Oui (rires). Recevoir une invitation pour le tableau principal était une surprise pour moi. Au départ, j'étais inscrit pour un tournoi Challenger en Italie. C'était une belle première pour moi. J'ai remporté mon premier tour contre l'Argentin Federico Coria (6/2 6/1, Ndlr) qui fait partie du top 100 mondial. Alors c'est vrai que c'est un joueur plus à l'aise sur terre battue extérieure que sur dur indoor, mais j'étais loin d'être favori de la partie. J'ai réussi à mettre un plan tactique pour le gêner. J'ai pu faire la course en tête et lui s'est frustré.

C'est votre plus belle victoire de la saison ? 

(Après quelques secondes de réflexion) Si je devrais sortir un match, ce serait plutôt mon premier tour à Roland-Garros, contre Emil Ruusuvuori (6/2 6/4 4/6 6/4, Ndlr). Lui aussi était dans le top 100 et le match s'est déroulé dans des conditions très particulières avec beaucoup de vent, de la pluie. Et puis, un match en trois sets gagnants, ce n'est pas tout à fait pareil.

Deux victoires sur des joueurs du top 100 mondial, deux titres en Futures et près de 200 places remontées. Que retenez-vous de votre saison 2020 ? 

C'était une saison bizarre sur le plan général. Il y a eu cette crise sanitaire qui m'a fait couper avec le tennis pendant plusieurs semaines, ce qui est assez habituel pour moi. Après, sur le plan personnel, elle est forcément très satisfaisante. J'ai changé beaucoup de choses l'hiver dernier dans ma préparation pour progresser à long terme. Les résultats sont arrivés très vite et j'ai gagné beaucoup de matches malgré un temps de jeu plus faible qu'à l'accoutumée. Je suis à nouveau installé dans le top 200, ce qui me permet d'accéder directement aux tournois Challenger. C'est d'autant plus encourageant que j'ai encore de nombreux axes de progression.

Quels sont-ils ? 

Je dois continuer à travailler techniquement tous les coups du tennis et surtout gagner en régularité au service. Je n’ai pas été assez performant dans ce secteur ces dernières semaines. Physiquement, je dois arriver à couper plus les trajectoires, mieux fixer mes appuis et garder une haute intensité plus longtemps. Bref, il y a du boulot.

C'est ce qui constitue votre programme des prochaines semaines ? 

Je vais d'abord couper avec le tennis pendant quelques jours avant de reprendre l'entraînement pour la saison prochaine. J'ai le classement pour accéder aux qualifications de l'Open d'Australie, mais on ne sait pas encore si elles auront lieu. Puis je retournerai sur le circuit Challenger. Avec les annulations de tournois en raison de la situation sanitaire, le niveau des tableaux est un peu plus relevé qu'en temps normal. Mais d'une manière générale, c'est très homogène et il y a la place pour faire de bons résultats.

Propos recueillis par Boris Boutet

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité