A la uneActualitésEconomie

ÉDITORIAL Stop and go

Ce jeudi soir, les commerçants des points de vente ''non essentiels'' devraient être fixés. Jean Castex, le Premier ministre va prendre la parole pour faire un point sur la crise sanitaire et annoncer soit des mesures plus restrictives, soit un assouplissement. Au regard de la situation arrêtée à hier, avec près de 40 000 nouvelles contaminations en France, pas sûr que les nouvelles soient très bonnes. Le reconfinement va se poursuivre indéniablement et les commerces non essentiels vont rester fermés pour au moins encore 15 jours. Le temps de voir si le phénomène de plateau qui se dessine, à savoir une augmentation qui se stabilise (oui, c'est assez bizarre formulé ainsi) se prolonge. Et même observer une tendance baissière à l'hôpital, des lits de réanimation, etc. Ce qui est certain, c'est que le choix d'un reconfinement plus léger avec les écoles ouvertes et les salariés au travail, n'aura pas permis de stopper la progression aussi rapidement qu'au printemps dernier. C'est le prix à payer pour éviter de se retrouver avec une économie en lambeaux. Mais le temps paraît forcément beaucoup plus long pour les bars, les restaurants, les professions de la culture  et d'autres qui ont déjà connu un premier épisode. Malheureusement, l'enseignement de la première vague et de cette seconde est évident : on s'achemine vers un système de "Stop and go". On ferme, on ouvre. Quand l'épidémie s'emballe, on rentre tous chez nous. Quand tout cela se stabilise et qu'on voit un peu venir, on ouvre à nouveau toutes les activités, les saisons offrant également un peu de répit ou au contraire, renforçant les risques. Il y aura donc probablement une troisième vague et même une quatrième. Tant que le vaccin n'est pas autorisé officiellement et en quantité suffisante pour tout le monde. Et à condition toutefois que chacun accepte de se faire vacciner. Mais, cela, c'est une autre affaire.

Abdel Samari

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité