A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce mercredi 18 novembre

Face à Lyon, Nîmes devra faire sans son lutin norvégien auteur de deux passes décisives et d'un but en trois prestations (Photo Anthony Maurin)
Birger Meling devrait retrouver sa place face à Reims (Photo Anthony Maurin)

L'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos !

Nîmes Olympique

Meling va mieux. Cette trêve internationale de 15 jours a permis à Birger Meling de se remettre sur pied physiquement après sa blessure au genou. Après avoir travaillé individuellement, le latéral gauche norvégien est apte pour reprendre ce jeudi l'entraînement collectif. En revanche, pas sûr qu'il soit à 100% pour débuter d'entrée lors du déplacement à Reims dimanche (15h) même s'il devrait certainement être présent dans le groupe. Sidy Sarr aussi s'entraîne normalement. Cette période a permis de vider l'infirmerie de la Bastide et à ceux qui étaient court physiquement de récupérer leur retard comme Zinedine Ferhat et Andrés Cubas. Clément Depres et Antoine Valerio poursuivent leur stage, respectivement de réathlétisation à Clairefontaine et de rééducation à Capbreton. Seul Lucas Deaux est déjà forfait pour cette rencontre car il est suspendu.

Le retour des internationaux. Reste à savoir dans quel état de forme reviendront les trois internationaux africains qui sont attendus demain à l'entraînement et qui ne sont apparemment pas blessés. Déjà battu samedi (1-0), le Togo s'est de nouveau incliné face à l'Égypte (3-1), hier. Ce qui scelle la non participation des Éperviers à la CAN 2022. Kévin Denkey est entré en jeu et a disputé 26 minutes. En revanche, le Bénin de Mattéo Ahlinvi, classé deuxième, est en bonne voie pour se qualifier après son match nul face au Lesotho (0-0) ; un match auquel le milieu de terrain nîmois n'a pas participé. L'Algérie de Karim Aribi a validé son ticket et il aura joué ses 15 premières minutes avec sa sélection lors du succès face au Zimbabwe (3-1), jeudi dernier.

USAM

Les Nîmois ont été surpris à domicile par les Suédois (Photo USAM)

"On n'a pas su enfoncer le clou". Après la défaite 25-24, hier soir au Parnasse, face aux Suédois de l'IFK Kristianstad en Ligue européenne de l'EHF, Franck Maurice faisait grise mine après coup. "On a malheureusement fait trop de fautes techniques pour un match de ce niveau-là. On est à une quinzaine de perte de balles sur l’ensemble de la rencontre", regrettait en premier lieu le coach nîmois. "Malgré une grosse performance défensive, on n’a pas su enfoncer le clou. Encore une fois, on ne marque pas de buts dans les cinq dernières minutes. C’était un match d’une très haute intensité et on paie certainement notre manque de fraîcheur", a-t-il ajouté. De la fraîcheur, les Nîmois ont peu de temps pour en retrouver avec un déplacement samedi à Ivry (18h) et un voyage dans la foulée mardi à Bucarest (18h45) pour le compte de la Coupe d'Europe.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité