A la uneActualitésCultureEconomie

ÉDITORIAL Le déconfinement, ce n’est pas pour maintenant

Hier soir, Santé publique France annonçait un peu plus de 28 000 cas supplémentaires en 24 heures. 32 811 patients se trouvent encore ce mercredi soir hospitalisés en France, soit 2 435 supplémentaires en 24 h. Dans le Gard, ce mercredi soir, 355 personnes sont hospitalisées dont 72 en réanimation. Des chiffres certes moins forts que les semaines précédentes mais qui montrent à quel point l'épidémie est loin d'être terminée dans l'Hexagone. Un nouveau conseil de défense s'est tenu ce mercredi matin mais rien n'a filtré. Sauf peut-être une chose : le déconfinement, ce n'est pas pour maintenant. L'exécutif doit toutefois trancher sur les modalités de réouverture des commerces non essentiels et les possibilités de déplacement et de rassemblement pendant les fêtes de fin d'année. Emmanuel Macron doit s'exprimer la semaine prochaine. Il devrait annoncer qu'il desserre l'étau mais sans miracle. Même à l'approche de Noël. On se dirige donc vers un probable retour du couvre-feu avec des dérogations pendant les fêtes. Et une potentielle ouverture des commerces à partir du 1er décembre si et seulement si dans les prochains jours la légère tendance d'amélioration se confirme. Les cérémonies religieuses publiques pourraient également avoir lieu. Ce serait le comble de maintenir fermées les églises la veille de Noël... Par contre, en ce qui concerne les restaurants, bars et cafés, il ne devrait pas y avoir de suspense. Le maintien des fermetures est à l'étude. Jusqu'au début de l'année 2021 au moins. Alors si vous aviez prévu de ne pas cuisiner pour le réveillon, commencer à faire la liste. Foie gras, saumon fumé, Saint-Jacques, chapon, pintade, bûche, etc. Vous voilà déjà dans les rayons des supermarchés. Là où l'on se croise tous chaque jour. Et où l'on fait la queue en caisse avec un masque. Les uns derrière les autres. Pas toujours à un mètre. Vous me direz, ce n'est pas la première absurdité depuis le début de la crise... Reste une seule bonne nouvelle : on a encore le droit de s'offrir des cadeaux. Pour nous, cette année, on va faire simple, du gel qui sent bon et un masque Lacoste. Oui bon, on a le droit d'être exigeant !

Abdel Samari 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité