Faits Divers

AU PALAIS Condamné à un an de prison vendredi, le commerçant commet des violences le même jour

Le Gard est le 4ème département le plus pauvre de France. A Nîmes, les quartiers de Chemin-bas d'Avignon, Mas de Mingue, Pissevin et Valdegour ont été sélectionnés pour intégrer l'ANRU II (Photo : Coralie Mollaret)

Il n'est pas venu à l'audience du tribunal correctionnel mais aurait ciblé le soir-même un homme à la galerie commerciale Richard-Wagner.

(Photo illustration Coralie Mollaret)

Un homme condamné vendredi dernier à un an de prison devant le tribunal correctionnel de Nîmes n'est pas venu à l'audience pour s'expliquer.

Le parquet de Nîmes avait réclamé sans l'obtenir, un mandat d'arrêt à son encontre. Il était poursuivi pour avoir dégradé du matériel aux urgences du CHU de Nîmes. Le jour même, cet homme, commerçant à Pissevin, est soupçonné d'avoir commis des violences sur un homme. Un conflit pour une raison inconnue aurait éclaté entre les deux frères et cet homme qui était devant le commerce. Le commerçant et son frère ont été placés en garde à vue et doivent être renvoyés devant le tribunal correctionnel pour des "violences en réunion".

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité