Actualités

MARCOULE Des échantillons de matières nucléaires britanniques transportées vers Orano Melox

Le convoi a débarqué ce mardi matin au port de Cherbourg (Photo : Orano / DR)

C’est un convoi exceptionnel à plus d’un titre qui est actuellement en route vers l’usine Orano Melox, à Marcoule.

En effet, la filiale logistique d’Orano, Orano TN, organise en ce moment pour le compte de son partenaire britannique International nuclear services (filiale de la Nuclear Decommisioning Agency, NDA), un transport d’échantillons de quelques centaines de grammes d’oxyde de plutonium entre Cherbourg et Orano Melox. Pour rappel, l’usine gardoise est spécialisée dans la valorisation de matières nucléaires. Les échantillons sont arrivés ce mardi au port de Cherbourg, et seront acheminés dans le Gard par la route. Il s’agit du deuxième convoi de ce type réalisé, le premier avait eu lieu en novembre 2019.

Orano précise que les échantillons sont conditionnés dans un emballage spécifiquement conçu pour garantir le confinement de la matière et la sûreté du transport. Ces emballages ont fait l’objet d’une approbation par les autorités gouvernementales britanniques (Office for Nuclear Regulation) et françaises (Autorité de sûreté nucléaire), conformément aux règlementations nationales et internationales.

Les échantillons en question seront utilisés dans la chaine de test du laboratoire du site de Melox, en vue d’y être analysés et de vérifier la faisabilité de la conversion de l’oxyde de plutonium britannique sous forme de pastilles de Mox, le combustible pour centrales nucléaires fabriqués chez Melox. Ils seront ensuite recyclés dans le procédé industriel de l’usine et utilisés pour fabriquer du combustible. En France, 10 % de l’électricité d’origine nucléaire provient de la valorisation de matières recyclées.

Ce transport s’inscrit dans le cadre de l’accord passé entre NDA et Orano. Cet accord a pour but de fournir à NDA une expertise technique sur l’option de recyclage de son stock d’oxyde de plutonium, entreposé sur le site de Sellafield en Angleterre.

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité