ActualitésPolitique

AIMARGUES Contentieux avec France Jardin : la Ville envisage de préempter

Le conseil municipal d'Aimargues s'est réuni ce vendredi. (photo Boris Boutet)

Lors du conseil municipal tenu ce vendredi à huis-clos, le maire d'Aimargues, Jean-Paul Franc, est revenu sur le contentieux qui oppose la Ville à l'entreprise France Jardin. 

À la fin de la séance du jour, la majorité s'est expliquée sur son choix de mettre en demeure l'entreprise France Jardin, qui a installé il y a deux mois une activité de découpe et de vente de bois de chauffage à l'entrée du village. "Ils ne nous ont jamais parlé de ce type d'activité quand ils nous ont rencontré cet été, a rappelé Jean-Paul Franc. Moi je leur dis bienvenue à Aimargues, mais pas à cet endroit."

"Ils se trouvent sur un terrain agricole où il est interdit de se livrer à une activité commerciale, a poursuivi l'adjoint à l'Urbanisme, Bernard Jullien. Ce terrain est de surcroît inondable. Avoir des troncs d'arbres sur place peut s'avérer très dangereux en cas de crue." 

La préemption évoquée

"Le procès verbal rédigé par la police municipale va être transmis au procureur et l'affaire sera réglée en justice, a expliqué le maire. Il nous reste aussi la possibilité de faire valoir notre droit de préemption. Dans tous les cas, nous ne laisserons pas cette activité se poursuivre sur ce site là." 

Boris Boutet

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité